Aller à…
RSS Feed

1 octobre 2020

Crash d’un Boeing ukrainien en Iran: Téhéran dit qu’il ne donnera pas les boîtes noires aux Américains | Brèves



Les boîtes noires qui ont été retrouvées ce mercredi 8 janvier quelques heures après le crash du Boeing ukrainien près de Téhéran ne seront pas transmises au fabricant de l’avion pour l’enquête, a indiqué l’Organisation de l’aviation civile iranienne.

Les boîtes noires qui ont été retrouvées ce mercredi 8 janvier quelques heures après le crash du Boeing ukrainien près de Téhéran ne seront pas transmises au fabricant de l’avion pour l’enquête, a indiqué l’Organisation de l’aviation civile iranienne.

«Nous ne donnerons pas les boîtes noires au constructeur et aux Américains», a déclaré Ali Abedzadeh, chef de l’Organisation de l’aviation civile iranienne.

Il a précisé que le pays auquel les enregistreurs seraient transférés pour le décryptage n’avait pas encore été choisi.

M.Abedzadeh a également souligné que la cause de l’accident ne serait pas révélée avant que l’analyse des données des boîtes noires ne soit terminée.

Détails à suivre

Crash d’un Boeing en Iran: la diplomatie ukrainienne exclut la thèse d’un attentat, puis rectifie son message

Une faille technique dans le moteur serait à l’origine du crash du Boeing 737 ce 8 janvier près de Téhéran, a déclaré l’ambassade ukrainienne en Iran dans la foulée du drame avant de retirer ce passage.

Un communiqué publié ce matin sur le site de l’ambassade d’Ukraine en Iran a mis en cause «une panne du moteur due à des raisons techniques» et a exclu la thèse d’un attentat terroriste à bord du Boeing 737 qui s’est écrasé près de Téhéran.

«Selon les informations provisoires, l’avion s’est écrasé à cause d’une panne d’un moteur de l’appareil due à des raisons techniques. La piste terroriste est exclue dans l’immédiat», a indiqué l’ambassade sur son site.

Ce texte a cependant été ensuite modifié, sa dernière version se bornant à déclarer que «des informations sur les causes de la catastrophe étaient en train d’être clarifiées par une commission» officielle.

D’après l’agence Irna, citant un porte-parole de l’aéroport international Imam Khomeiny de Téhéran, il y avait 176 personnes à bord: 167 passagers et 9 membres d’équipage.

Le Président ukrainien Volodymyr Zelensky a mis en garde contre toute «spéculation» après ce crash.

https://fr.sputniknews.com/international/202001081042718978-crash-dun-boeing-ukrainien-en-iran-teheran-dit-quil-ne-donnera-pas-les-boites-noires-aux-americains/
https://fr.sputniknews.com/international/202001081042718097-crash-du-boeing-ukrainien-en-iran-kiev-exclut-la-piste-terroriste/



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut