Aller à…
RSS Feed

21 septembre 2020

Trump veut « davantage d’amour pour Israël »



Panamza vous propose de visionner (pour les anglophones) l’incroyable danse du ventre réalisée samedi 7 décembre par l’agent sioniste Trump devant un public composé d’environ 4000 Israélo-Américains -en présence de son ami et soutien richissime Sheldon Adelson.

En résumé : Trump déclare être “le meilleur ami d’Israël”, se félicite d’avoir transféré l’ambassade américaine à Jérusalem, se vante d’avoir ignoré les avertissements à ce sujet “d’innombrables présidents, premiers ministres, rois et reines”, demande aux Américains “d’aimer davantage Israël” (19ème minute), rappelle avoir “reconnu la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan”, affirme avoir “oblitéré le califat” de Daech, fustige l’Iran, tacle l’ONU, condamne “vigoureusement la campagne BDS” (et “son agenda antisémite” ) avant de conclure son discours par la célébration de soldats juifs américains et la chanson “God bless America” entonnée par un groupe d’handicapés…

À noter : à la 54ème minute, Elan Carr, “envoyé spécial pour la surveillance et la lutte contre l’antisémitisme” de la Maison Blanche convié par Trump sur l’estrade, a révélé avoir “travaillé à Paris avec des parlementaires” pour la récente résolution assimilant antisionisme et antisémitisme.

Effectivement : Carr était bien à Paris -début novembre- comme en atteste ce communiqué publié par le BNVCA du judéofasciste Sam Alain Ghozlan.

Pour cause : du 9 au 11 novembre, l’antenne française du l’influent mais discret lobby israélo-américain Elnet (auquel sont rattachés étroitement les députés Sylvain Maillard et Adrien Morenas, défenseurs de la résolution passée la semaine dernière) organisait sa “conférence internationale”.

Carr y participa.

Sur la vidéo, on peut reconnaître Larry Hochberg (fondateur d’Elnet), le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, Hassen Chalghoumi, Georges Fenech (l’ex-député qui chapeauta la commission d’enquête sur les mystérieux attentats de 2015…), les députés Meyer Habib et Aurore Bergé, ainsi que le politicien israélien Yaïr Lapid (proche du producteur hollywoodien et agent secret israélien Arnon Milchan qui l’avait embauché -en 1997– lors de sa préparation de ce fameux feuilleton télévisé illustrant un avion détourné vers le World Trade Center…).

Bonus : pour comprendre le rôle aujourd’hui conjugué de la Maison Blanche sous contrôle sioniste (via -notamment mais pas seulement– le tandem Trump/Carr) et du lobby israélo-américain Elnet (qui sponsorisa longtemps un certain Valls), la croustillante vidéo ci-dessous est une illustration éloquente de la volonté sioniste de conquérir, encore et toujours, les esprits -en particulier ceux des musulmans francophones.



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une réponse “Trump veut « davantage d’amour pour Israël »”

  1. Thierry Theller
    11 décembre 2019 à 7 h 39 min

    A propos de D. Trump

    Attention, le lien ci-dessous, à propos de D. Trump, conduit à une vision un tantinet décapante de la politique internationale. Une vision susceptible de provoquer une commotion chez ceux qui sont peu au fait des us et coutumes médiatiques de ce temps.

    Notamment, les lecteurs peu attentifs, habitués à se voir proposer des citernes de petit lait frelaté, que tentent de leur faire avaler – en permanence – les médias menteurs de l’actuelle “Pravda” française.
    C’est-à-dire, une presse amorale et aux ordres, au service de ploutocrates pervertis qui, depuis des lustres, tiennent le haut du pavé de la désinformation Française.

    Une remise des pendules à l’heure, était nécessaire.
    Voilà! C’est fait !

    Lien : https://reseauinternational.net/a-propos-de-trump/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut