Aller à…
RSS Feed

20 septembre 2020

Un milliardaire déterminé à «battre Donald Trump» se lance dans la course à la présidentielle




International

URL courte

Michael Bloomberg, milliardaire et ex-maire de New York, s’est porté candidat pour la présidentielle américaine, dans le camp des Démocrates, déterminé à «rebâtir les États-Unis» et à combattre le Président actuel. Son groupe médiatique couvrira la campagne, non sans quelques changements.

L’ancien maire de New York Michael Bloomberg a officialisé dimanche 24 novembre sa candidature à l’investiture démocrate, en vue de la présidentielle américaine de l’an prochain.

«Je suis candidat à la présidentielle pour battre Donald Trump et rebâtir les États-Unis», a justifié le milliardaire américain, âgé de 77 ans, dans un communiqué. «Nous ne pouvons pas nous permettre pendant quatre années de plus la politique irréfléchie et contraire à l’éthique du Président Trump», a-t-il ajouté.

Cette candidature représente un revirement de position pour Michael Bloomberg, qui avait déclaré en mars dernier qu’il ne serait pas candidat à la Maison-Blanche en novembre 2020, rappelle l’AFP.

Maire de New York, la plus grande ville des États-Unis, de 2002 à 2013, Michael Bloomberg est, selon le magazine Forbes, le huitième Américain le plus riche avec une fortune estimée à 53,4 milliards de dollars. Il a donc l’avantage de pouvoir financer sa campagne, ce qui suppose de dépenser des millions de dollars en publicité et en embauche de personnel.

Sa candidature s’ajoute à celle d’autres prétendants Démocrates parmi lesquels figurent l’ancien vice-Président américain Joe Biden, le maire de South Bend (Indiana) Pete Buttigieg et les sénateurs Élisabeth Warren et Bernie Sanders.

Michael Bloomberg a gagné des adeptes par ses prises de position sur le changement climatique et la lutte contre les armes à feu, explique l’AFP.

Politique de rédaction de Bloomberg modifiée

L’agence de presse Bloomberg couvrira la course à la Maison-Blanche de son patron, mais suspend ses éditoriaux non signés, qui reflétaient les opinions du milliardaire américain, a annoncé ce même dimanche son rédacteur en chef.

«Nous écrirons sur quasiment tous les aspects de cette présidentielle de la même façon que nous l’avons fait jusque-là», a indiqué John Micklethwait dans une note à la rédaction rendue publique par le groupe de médias.

Aucun autre candidat à l’élection présidentielle n’a «jamais possédé un organe de presse de cette taille», a ajouté le rédacteur en chef, reconnaissant que couvrir la course à l’investiture démocrate de Michel Bloomberg, 77 ans, «ne serait pas facile pour la rédaction».





Source link

Mots clés: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut