Aller à…
RSS Feed

23 septembre 2020

L’écriture inclusive va officiellement intégrer la liturgie catholique | Brèves



Les évêques français ont annoncé qu’une nouvelle traduction du missel, livre des prières catholiques de la messe, avait été approuvée par le Saint-Siège. Se rapprochant du texte original en latin, elle y introduit également l’écriture inclusive.

Les évêques de France, lors de leur assemblée plénière qui s’est tenue du 5 au 10 novembre à Lourdes, ont fait savoir que la nouvelle traduction du missel romain – livre qui rassemble les prières de la messe à l’usage des prêtres et des fidèles catholiques – avait été approuvée par le Vatican. Dans sa nouvelle version présentée par la Conférence des évêques de France (CEF), le missel comprend notamment l’écriture inclusive.
Mes frères… et sœurs

L’une des principales modifications de cette nouvelle traduction est le remplacement du mot «frères» par l’expression «frères et sœurs». Ainsi, d’après RTL, la CEF explique que dans la prière «Je confesse à Dieu», les fidèles diront : «Je reconnais devant vous, frères et sœurs […] et vous aussi, frères et sœurs, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.»

Ou encore, les fidèles catholiques ne devront plus dire «je reconnais devant mes frères que j’ai péché», mais «je reconnais devant vous, frères et sœurs, que j’ai péché». Similairement, «je supplie la Vierge Marie […] et vous, mes frères, de prier pour moi […]», se transformera en «je supplie la Vierge Marie […], et vous mes frères et sœurs, de prier pour moi […]».

De la même manière, lors de la première prière eucharistique, le prêtre ne sera plus amené à dire «souviens-toi de tes serviteurs», mais «de tes serviteurs et de tes servantes», indique La Croix.

En outre, toujours selon le quotidien catholique français, cette nouvelle traduction souligne «qu’il n’y a bien qu’un seul et unique Dieu, une seule substance divine. Il s’agit là de la modification la plus importante car elle concerne une prière prononcée par tous, prêtres et fidèles, et qu’elle n’est pas facultative». Cette version plus contemporaine se veut également plus proche du texte latin, «tandis que la version actuelle [était] due à l’insistance des épiscopats francophones».

Enfin, le nouveau missel «vient préciser les gestes du prêtre et plus rarement ceux de l’assemblée». Par exemple, prêtres et fidèles sont invités «à s’incliner lors de l’évocation du mystère de l’incarnation dans le «Je crois en Dieu», tant dans le symbole de Nicée-Constantinople que dans le symbole des Apôtres». La nouvelle traduction du missel romain entrera en vigueur à partir du 29 novembre 2020, et s’appliquera définitivement à partir du 24 mai 2021, jour de la fête de «Marie, mère de l’Eglise», d’après La Croix.

https://francais.rt.com/france/68219-ecriture-inclusive-va-officiellement-integrer-liturgie-catholique



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut