Aller à…
RSS Feed

24 septembre 2020

L’Holocauste, «une simple connerie de plus» pour un cofondateur d’Extinction Rebellion



«Une simple connerie de plus dans l’histoire humaine» : c’est ainsi que Roger Hallam, cofondateur britannique du mouvement écologiste Extinction Rebellion, a qualifié l’Holocauste dans une interview à l’hebdomadaire allemand Die Zeit parue le 20 novembre.

Revenant sur les atrocités du nazisme, le militant quinquagénaire a versé dans le relativisme : «En fait, on pourrait dire que c’est comme un événement régulier […], le fait est que des millions de gens ont régulièrement été tués dans des circonstances cruelles au cours de l’Histoire», a-t-il précisé.

Roger Hallam estime également que les Allemands sont paralysés par le traumatisme de la Shoah : «Un traumatisme poussé à l’extrême peut créer une paralysie [qui empêche] d’en tirer les leçons.»

La branche allemande du mouvement écologiste a promptement réagi en dénonçant ces propos et a précisé que Roger Hallam n’était «plus le bienvenu dans l’antenne allemande d’Extinction Rebellion (XR).» Sur Twitter, la branche outre-Rhin de XR a précisé : «Nous nous distançons nettement des déclarations de Roger Hallam qui minimisent et banalisent l’Holocauste. […] Roger bafoue les principes des XR qui ne tolèrent pas l’antisémitisme et n’est plus le bienvenu chez XR Allemagne.»

Robert Habeck, codirigeant allemand du parti politique Les Verts, a pour sa part appelé l’organisation Extinction Rebellion «à prendre clairement ses distances» avec Roger Hallam. Et de préciser dans le journal Bild : «Il ne doit y avoir aucune place pour la minimisation de l’Holocauste ou l’antisémitisme. Nulle part et dans aucun mouvement.», a-t-il insisté dans Bild.

Le mouvement Extinction Rebellion s’est particulièrement distingué depuis le mois d’octobre pour ses actions coups de poing inspirées de la désobéissance civile, notamment à Paris. Le groupe écologiste veut forcer les gouvernements à un engagement plus poussé en faveur du climat en médiatisant ses actions.





Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut