Aller à…
RSS Feed

28 septembre 2020

Aux États-Unis, des parents végans accusés d’avoir affamé leur enfant à mort




Société

URL courte

Un couple américain qui suit le régime alimentaire végan est accusé d’avoir affamé à mort leur bébé de 18 mois, relate le New York Post.

Aux États-Unis, en Floride, des parents adeptes du véganisme, sont accusés d’avoir tué leur enfant car il ne mangeait que des fruits crus et des légumes, selon le New York Post. Sheila O’Leary, 35 ans, a appelé les services d’urgence en septembre parce que son bébé ne respirait plus et sa peau était très froide, alors que son époux Ryan essayait de le réanimer. Quand les secours sont arrivés, ils ont constaté la mort de l’enfant de 18 mois.

Sheila a dit aux secours que leur famille suivait un régime végan, et que les quatre enfants ne mangeaient que des légumes et des fruits crus, comme des mangues, des bananes, etc. Elle a admis que durant sa dernière semaine, son fils désormais décédé refusait de manger et n’avait bu que du lait maternel. L’Américaine avait alors pensé que cela était causé une poussée dentaire.

Selon le quotidien, le garçon ne pesait que 7,7 kilogrammes, ce qui est le poids moyen d’un bébé de sept mois.

Le 6 novembre, un examen médical a reconnu que le garçon était mort de faim. Par la suite, les deux parents se sont rendus au commissariat d’eux-mêmes. D’après des conclusions des médecins, les deux autres enfants du couple ont également des symptômes de sous-nutrition, par exemple il manque plusieurs dents à l’un d’eux. Le troisième enfant, d’un autre père, était en bonne santé, car il était régulièrement invité chez son père et y mangeait selon un régime alimentaire non végan.

Les parents de l’enfant mort ont été accusés de non-respect de leurs obligations à l’égard d’un enfant et d’homicide involontaire.





Source link

Mots clés: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut