Go to ...
RSS Feed

4 August 2020

Goulard rejetée, la Macronie entre stupeur et humiliation



Rédigé par notre équipe le 11 octobre 2019.

Qu’a fait Emmanuel Macron au niveau européen depuis le début de sa présidence ? Pas grand-chose, car tout ce qu’il entreprend échoue lamentablement. Celui qui affirmait redonner vie à l’Union européenne n’arrive même pas à imposer sa candidate au sein de la Commission européenne. Sylvie Goulard, ancienne députée européenne a été rejetée sans ménagement par ses anciens collègues. Les pressions en coulisses et les justifications grotesques n’auront pas suffi à sauver le soldat Goulard. Une bien mauvaise nouvelle pour un président Macron qui ne « comprend pas ». A regarder les casseroles de Goulard, il est pourtant facile de comprendre ce rejet salutaire.

« Je prends acte de la décision du Parlement européen, dans le respect de la démocratie. Je remercie le président de la République et Ursula von der Leyen pour leur confiance et tous les députés qui ont voté pour moi ». C’est par ces mots que Sylvie Goulard a tiré sa révérence après un bien mauvais numéro de cirque au cours duquel elle est tombée de l’escalier qui devait la mener à une très lucrative place de Commissaire européenne.

Le boulet Goulard plombe Macron

Et quand il s’agit d’argent, Sylvie Goulard sait de quoi elle parle puisqu’elle a réussi le tour de force de cumuler deux rémunérations pendant près de trois ans. Peut-être pas assez bien lotie avec sa rémunération de députée européenne, Sylvie Goulard a travaillé pour un think tank a raison de 10 000 euros par mois. Un exemple pour tous les Français qui se plaignent de trop travailler. Quand on veut on peut même si les députés européens et les Français dans leur ensemble attendent toujours le début d’une preuve qu’il ne s’agit pas d’un emploi fictif.

Vous avez dit « emploi fictif » ? Encore un sujet qui fâche avec Goulard et que les députés européens ont légitimement pris pour justifier leur refus catégorique de voir cet oiseau d’En Marche devenir la toute puissante Commissaire au Marché intérieur. Toujours en délicatesse avec la justice française, Goulard n’a pas su convaincre de sa bonne foi à Bruxelles. Pourquoi démissionner du gouvernement français si c’est pour mieux rebondir à la Commission ? Les députés européens sont habitués à ce qu’on leur envoie les produits nationaux mal façonnés, mais il y a des limites. Emmanuel Macron ne les avait pas vues même s’il affirme aujourd’hui qu’il les avait évoquées au moment opportun.

Interrogé sur le rejet essuyé par Goulard par 82 voix contre 29 et une abstention, Emmanuel Macron a déclaré : « Là je ne comprends pas (…) On m’a dit : “Votre nom est formidable, on le prend” et puis […] on me dit : “Finalement on n’en veut plus” […] Il faut qu’on m’explique ». C’est pourtant très simple M. le président. Car en plus des casseroles traînées par Goulard, la représentante d’En Marche a subi la vengeance des groupes qui ont vu les futurs Commissaires roumain et hongrois être rejetés. La Macronie et ses alliés européens de Renew pensaient faire une Commission parfaitement à leur main, ils s’en mordent aujourd’hui les doigts.

Tout est à refaire pour Macron. Il va falloir trouver un nom un peu moins mauvais pour prendre la place laissée vacante. Un travail difficile, car entre les visiblement trop nuls et ceux dont la morale est loin d’être irréprochable (même pour ce monde politique), le choix est plus que réduit. Existe-t-il d’ailleurs un individu idoine pour un président qui a raclé les fonds de tiroirs de la droite et en même temps de la gauche… ?



Source link

Free Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Nulled WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
udemy paid course free download

Tags: , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up