Go to ...
RSS Feed

20 October 2019

Des scientifiques ont révélé quelle menace pèse sur la santé à échelle planétaire




Santé

URL courte

Selon des scientifiques, cités par le Guardian, les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées sont très vulnérables au changement climatique. Son impact augmente et aggrave de beaucoup différentes maladies, touchant tous les domaines de la médecine.

Le changement climatique va affecter la santé de tous, augmentant les risques de diverses maladies, telles que les allergies saisonnières ainsi que les maladies cardiaques et pulmonaires, comme le relate le Guardian, se référant à une étude de scientifiques.

Le média indique que les individus les plus vulnérables aux conditions météorologiques extrêmes et aux températures élevées sont les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées. En outre, le changement climatique nuit à l’efficacité et à la sécurité de certains médicaments.

«Des recherches suggèrent que nos médicaments d’ordonnance pourraient devenir nocifs en raison de l’évolution des schémas thermiques», estime Aaron Bernstein, pédiatre et codirecteur du Center for Climate, Health and the Global Environment de l’Université de Harvard.

Le réchauffement climatique peut aussi nuire considérablement au fonctionnement des systèmes de santé. Plusieurs études relèvent que la survie des patients qui souffrent d’un cancer du poumon diminue en cas d’interruption de leur traitement à cause des catastrophes naturelles.

«Il y a des éléments qui montrent que les événements climatiques extrêmes coupent de plus en plus souvent l’électricité, et c’est un énorme problème pour fournir des soins dans les établissements de santé», a ajouté M.Bernstein.

Les chercheurs estiment que certaines plantes commencent à produire plus de pollen pendant de plus longues périodes sous l’effet de l’augmentation de la température moyenne de l’air. Un phénomène qui provoque ainsi l’intensification des saisons d’allergies. Des concentrations accrues de dioxyde de carbone dans l’atmosphère peuvent faire pousser davantage de plantes et générer plus de pollen de graminées. Ainsi, cela cause l’apparition d’allergies chez environ 20% des personnes et l’aggravation des symptômes, y compris le rhume et le rhinœdème.

Neelu Tummala, ORL à la George Washington Medical Faculty, affirme que «les pollens des arbres n’étaient présents qu’au printemps, les herbes ne l’étaient qu’en été et l’herbe à poux à l’automne. Mais le timing de ces cycles commence à se chevaucher davantage.»

Quant aux femmes enceintes, la chaleur intensifie la formation de smogs qui augmentent le risque d’accouchement prématuré. En outre, certains nouveau-nés peuvent avoir des problèmes respiratoires et des infections fréquentes.

Bruce Bekkar, gynécologue-obstétricien de San Diego, indique:

«Nous constatons qu’un nombre croissant d’enfants naissent déjà affaiblis par la chaleur et la pollution atmosphérique. C’est une toute autre histoire que de penser que le changement climatique est la cause des ouragans en Floride… C’est un impact beaucoup plus envahissant et continu.»

Dans les pays en développement, les femmes enceintes peuvent également souffrir d’une pénurie de nourriture et d’eau. Les maladies transmises par les insectes – comme le virus Zika, propagé par les moustiques – constituent également un danger pour les fœtus en développement.

Selon ces scientifiques, le cancer de la peau, les infections intestinales, la déshydratation fréquente, les maladies cardiaques et neurologiques font aussi partie des conséquences négatives résultant du changement climatique.





Source link

Download Premium WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
udemy paid course free download

Tags: ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up