Go to ...
RSS Feed

17 September 2019

comment l’argent des néoconservateurs de Washington finance les protestations de Hong Kong



Avant que les protestations de Hong Kong n’éclatent, le président de la NED, Gershman, a qualifié la Chine de « régime despotique résurgent [sic] qui resserre la répression interne et étend son pouvoir au niveau mondial », affirmant que “la démocratie est menacée” et que nous devons “accourir à sa défense”.

Depuis 2014, l’année des protestations des parapluies de Hong Kong, la NED a (officiellement) versé plus de 29 millions de dollars dans la ville insulaire ou sur la Chine continentale afin d'”identifier de nouvelles voies pour la démocratie et la réforme politique”. Ceci d’après le site ouèbe de la NED.

Mais comme l’organisation a déjà formellement identifié le gouvernement chinois comme despotique et une menace pour la démocratie, cela signifie que l’argent soutient, de facto, des groupes voulant miner ce gouvernement. Et comme l’a rapporté MintPress, une grande partie de l’argent est allée aux groupes mêmes qui ont organisé les dernières manifestations.

L’homme décrit dans les médias comme le “visage des manifestations de Hong Kong” est Joshua Wong, un jeune militant qui a attiré l’attention lors des manifestations de la Révolution des parapluies de 2014 contre le gouvernement chinois.

Wong est presque universellement décrit dans les médias commerciaux comme un “leader pro-démocratie” ou un “militant de la liberté”. Mais si Wong aime tant la démocratie, pourquoi rencontre-t-il continuellement le sénateur de Floride Marco Rubio, l’un des principaux architectes du changement de régime contre les pays d’Amérique latine ? Et pourquoi le parti politique qu’il a fondé entretient-il une relation aussi étroite avec la NED ?

Un autre leader du mouvement est le magnat des médias Jimmy Lai, que le New York Times et le Wall Street Journal appellent “le Rupert Murdoch d’Asie”. Passionné et ami proche de l’économiste libertaire usaméricain Milton Friedman, Lai a financé la révolution des parapluies de 2014 et s’est servi de son empire médiatique pour faire passer un message fort contre la Chine, encourageant une xénophobie inquiétante.

Le journal Apple Daily de Lai décrivait le peuple chinois du continent comme une invasion de criquets pèlerins infectant Hong Kong.

M. Lai a rencontré de hauts responsables de la Maison-Blanche, dont le célèbre belliciste et conspirateur John Bolton, qui a organisé des tentatives de changement de régime au Venezuela, fait pression pour une guerre nucléaire avec l’Iran et a été qualifié d'”architecte en chef de la guerre en Irak”.

Pendant ce temps, la diplomate usaméricaine Julie Eadeh a récemment été photographiée lors d’une réunion avec d’autres dirigeants des manifestations de Hong Kong.

Imaginez une seconde qu’ un diplomate ou un politicien russe ou iranien aurait été vu en train de rencontrer les manifestants de Standing Rock ou d’Occupy Wall Street ! La crédibilité du mouvement aurait été ébranlée et ça aurait fait les unes mondiales.

Mais contrairement à Standing Rock ou à Occupy Wall Street, les manifestants de Hong Kong ont eu recours à des tactiques violentes où ils sont filmés attaquant et séquestrant des journalistes et du personnel médical. Ils ont même tenté intentionnellement d’inciter les services de sécurité à réagir par la violence – bien que personne parmi les manifestants n’ait été tué – en lançant des cocktails Molotov, en fermant les rues et en attaquant les automobilistes, dans ce que le New York Times qualifie de “non-violence agressive”.

Tout cela rappelle fortement les tactiques utilisées par d’autres groupes de protestation soutenus par la NED au Venezuela, en Ukraine et au Nicaragua.

Il est difficile de ne pas appuyer les gens qui adoptent l’activisme et descendent dans la rue pour affirmer ou protéger les droits démocratiques – en fait, c’est une source d’inspiration. Il est encore plus difficile de ne pas soutenir les protestations lorsque la cible est une nation puissante avec un penchant antidémocratique traditionnel.

En effet, ce point de vue et l’auréole accordée par les médias commerciaux ont amené beaucoup de gens aux USA à se demander pourquoi les gens d’ici, outrés par la dépravation et le comportement autoritaire de Donald Trump et de son régime, n’ont pas imité les manifestants de Hong Kong et sont descendus dans les rues de l’USAmérique.

C’est là le danger d’une vision réductionniste et simpliste des médias. La situation à Hong Kong est loin d’être noir sur blanc et pas vraiment celle de David et Goliath.

Comme dans d’autres affrontements mondiaux indirects – que ce soit au Venezuela, en Libye, en Ukraine, en Syrie ou dans n’importe quel pays qui ne se soumet pas aux intérêts économiques occidentaux – il y a des forces puissantes derrière les lignes, des programmes géopolitiques en jeu, beaucoup de pions involontaires et des médias capitalistes très manipulateurs qui feront tout leur possible pour faire vibrer la corde sensible afin de vous faire adopter cette “intervention humanitaire” qui pourrait amener tout pacifiste à finir par soutenir un plan de guerre.

Avant que cela n’arrive aux meilleurs d’entre nous, nous devons nous demander : peut-on vraiment faire confiance à des gens comme Joshua Wong et Jimmy Lai pour mener un soulèvement démocratique ?

Des milliers de résidents de Hong Kong, dont beaucoup sont motivés par de véritables griefs, sont dirigés par des acteurs ayant leurs propres programmes et affiliations, des acteurs qui sont étroitement liés à des gouvernements étrangers et à des services de renseignement.

Cette réalité justifie, à tout le moins, une analyse minutieuse, une mise en garde contre les jugements hâtifs, et plus qu’un grain de sel.

Traduit par Fausto Giudice
Merci à Tlaxcala
Source: https://bit.ly/2lSfKcT
Date de parution de l’article original: 09/09/2019
URL de cette page: http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=26982



Source link

Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
free download udemy course

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up