Au moins 16 civils ont péri dans un attentat revendiqué par les talibans qui a secoué Kaboul le soir du 3 septembre, au moment où Washington s’efforce de mettre un point final à un accord de paix avec les insurgés.

Au moins 16 personnes, toutes des civils, ont été tuées et 119 autres blessées dans l’attentat qui a secoué le soir du 2 septembre Kaboul, selon un nouveau bilan donné tôt le lendemain par un porte-parole du ministère de l’Intérieur, Nasrat Rahimi. «L’explosion a été causée par un tracteur chargé d’explosifs», a-t-il précisé, dans un message aux médias. Un premier bilan dans la nuit faisait état de cinq tués et 50 blessés.

L’attentat, qui a été revendiqué par les talibans, a eu lieu près du vaste complexe de Green Village, qui abrite des agences d’aide et des organisations internationales. L’émissaire américain Zalmay Khalilzad se trouve à Kaboul pour discuter avec les responsables afghans du projet d’accord de paix entre Américains et talibans.

Des habitants du quartier Qabil Bai, dans lequel le Green Village est situé, ont protesté tôt le 3 septembre, brûlant des pneus et bloquant une artère à proximité du site de l’explosion. Selon eux, la présence d’étrangers fait courir un danger à ce quartier qui n’en est pas à sa première attaque.

“Nous voulons que ces étrangers quittent notre quartier”

«Nous voulons que ces étrangers quittent notre quartier. Ce n’est pas la première fois que nous souffrons à cause d’eux. A chaque fois qu’ils sont visés, nos hommes, femmes et enfants sont tués. Nous ne voulons plus d’eux ici», a déclaré à l’AFP l’un d’eux, Abdul Jamil.

https://francais.rt.com/international/65464-kaboul-16-morts-dans-attaque-taliban-durant-visite-emissaire-americain



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *