Aller à…
RSS Feed

25 octobre 2020

Le Hezbollah libanais promet une riposte, l’armée israélienne en état d’alerte élevé




Alors que la tension reste vive entre l’État hébreux et le Hezbollah, le chef du mouvement chiite a fait savoir qu’une riposte envers Israël avait été décidée. Pendant ce temps, Tsahal annonce avoir mis ses forces armées en état d’alerte élevée dans le nord du pays.

Pendant que le leader du mouvement chiite libanais Hassan Nasrallah promet de riposter aux actions de drones israéliens, Tsahal annonce avoir renforcé l’état d’alerte pour être prêt à tous les scénarios à la frontière nord du pays.

«Au cours de la semaine passée, les forces terrestres, l’aviation, la flotte et les forces de renseignement ont renforcé leurs aptitudes à différents scénarios dans le Nord», a annoncé le service de presse de l’armée israélienne.

En outre, les exercices prévus pour la deuxième partie de la semaine qui s’écoule ont été reportés, est-il précisé.

Une riposte à Israël «décidée»

Pendant ce temps, le leader du Hezbollah, Hassan Nasrallah a annoncé qu’une riposte à l’attaque israélienne avait été «décidée».

Au cours d’une intervention télévisée, il a également pointé le fait que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou cherchait un prétexte pour attaquer l’État libanais. Or, a-t-il encore ajouté, son mouvement dispose de suffisamment de missiles pour pouvoir affronter Tel Aviv.

Plus tôt, les officiels libanais avaient déclaré que dans la nuit du 24 au 25 août que des drones israéliens avaient attaqué une banlieue sud de Beyrouth. Un des drones est tombé entre les mains des forces de la résistance libanaises, a-t-il été annoncé, quand le second a explosé, causant des dommages au siège du service de presse du mouvement chiite.

Le Premier ministre libanais Saad Hariri a qualifié l’incident d’agression contre la souveraineté du Liban.

Le Conseil supérieur de la Défense libanais a pour sa part confirmé mardi 27 août que le peuple libanais avait le droit de se défendre «par tous les moyens contre toute agression». L’armée israélienne n’avait pas confirmé cette attaque.





Source link

Mots clés: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut