Hier, j’avais envie de créer un Parti Eco-socialiste Ecologiste Vert bio respectueux de la nature et des animaux pour sauver la planète et préserver les espèces en danger. Malin, je me croyais puisque :

1- EELV a fait un tabac aux européennes, alors que ce parti est un tremplin carriériste et que tous ses dirigeants depuis Brice Lalonde dans les années 80 ont trahi leur cause.

2- Le parti animaliste, néo-nébuleuse creuse a obtenu 2,16 % des suffrages alors que 2,49 % à peine sont allés au PCF (il est vrai déguisé en « Pour l’europe des gens contre l’europe de l’argent »).

Le parti d’Ambroise Croizat, de Marcel Paul, de Guy Môquet et du colonel Fabien a dépassé de moins de 75 000 voix un parti inventé la veille et dont toute l’action a consisté à coller une tête de klebs sur des panneaux électoraux.

Donc, créer mon parti (sigle : PEEV) était une bonne idée. Hélas, Aymeric Caron m’a fait savoir qu’il adhérait et qu’on allait sauver ensemble les moustiques, puisque leurs piqûres sont faites par les mères qui veulent nourrir leurs petits. C’est mignon !

Le PEEV, deux adhérents et déjà une scission ! En effet, je n’ai jamais pardonné à Noé d’avoir embarqué dans son arche des couples de moustiques, de serpents, de crocodiles et même des coyotes à foie jaune et de hyènes (saloperies qui ont muté et sont devenus bipèdes, genre LREM, RN et journalistes à la télé).

Théophraste R. (« J’assume la responsabilité de cet échec et je me retire de la vie politique »).





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *