Go to ...
RSS Feed

18 October 2019

Pamela Anderson s’adresse publiquement à Justin Trudeau pour protéger Assange




International

URL courte

Pamela Anderson a demandé publiquement à Justin Trudeau de mettre fin à l’affaire Julian Assange dans le cadre de la protection de la liberté de la presse, qui se trouve menacée quand le fondateur de WikiLeaks risque 175 ans de prison. La tribune a été publiée sur le site de l’actrice hollywoodienne le 20 août.

Dans une tribune adressée au Premier ministre canadien, Pamela Anderson a lancé un appel à Justin Trudeau pour aider à libérer Julian Assange, faisant référence à la liberté d’informer, dont le fondateur de site WikiLeaks se servait pour révéler différentes informations, qui s’avère «gravement menacée», selon elle.

«La fermeture immédiate de cette affaire»

L’actrice hollywoodienne rappelle les efforts du Premier ministre canadien pour défendre «la liberté démocratique de la presse et de l’expression», c’est pourquoi elle le prie «de bien vouloir utiliser  os [ses] bons offices pour demander la fermeture immédiate de cette affaire [celle de Julian Assange]».

Pamela Anderson cite l’avocat Amal Clooney, qui avait pris la parole lors de la Conférence mondiale sur la liberté de presse qui s’était tenue en juillet à Londres, pour expliquer ce que signifie l’affaire Assange pour la liberté des médias:

«L’acte d’accusation contre le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a alarmé les journalistes des médias du monde entier, notamment le New York Times, le Washington Post, le Wall Street Journal et le Guardian parce que, comme l’a dit le Washington Post, l’acte d’accusation [traduction] “criminalise les pratiques journalistiques courantes qui servent depuis longtemps l’intérêt du public”».

Pour la «survie de la démocratie»

Elle a également argué son appel au Premier ministre à protéger la liberté de la presse par le souci de la «survie de la démocratie» dont les gouvernements ont besoin, ainsi que par la Charte des droits et libertés, la Déclaration universelle des droits de l’Homme et dans le Premier amendement à la Constitution des États-Unis.

La tribune publiée le 20 août sur le site Pamela Anderson Foundation est suivie d’un cliché présentant l’actrice portant une feuille de papier avec l’inscription «I am Julian Assange» [Je suis Julian Assange], la manière de soutenir les victimes existant depuis l’attentat à Charlie Hebdo.





Source link

Download Best WordPress Themes Free Download
Download Premium WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
free download udemy paid course

Tags: , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up