INFO PANAMZA. Le pédocriminel Jeffrey Epstein s’est installé en France via un proche des dirigeants israéliens et du Mossad. Révélations.

Le 16.08.2019 à 15h25

Au début des années 2000, le New-Yorkais Epstein -au sommet de sa gloire mondaine- envisageait de s’ancrer à Paris, au coeur d’un quartier cossu, non loin de l’Arc de Triomphe.

La presse traditionnelle française -qui prend aujourd’hui le soin particulier et significatif de passer sous silence les nombreuses connexions israéliennes du pédocriminel (probablement “étranglé” pour le faire taire)- peut cependant s’avérer maladroite dans sa grossière manoeuvre de désinformation : le 12 août, le site d’un hebdomadaire a ainsi mentionné incidemment l’identité de la personnalité -ô combien judéosioniste- qui a aidé Epstein à gérer ses premières affaires parisiennes.

Sa particularité : proche de leaders israéliens (notamment les criminels de guerre Moshe Dayan et Shimon Peres) mais aussi du kabbaliste macroniste Jacques Attali ou de l’escroc franco-israélo-russe Arcadi Gaydamak, cet individu est également celui qui a introduit à l’Élysée dans les années 80 le Britannique Robert Maxwell (à gauche de l’image), ex-partenaire financier d’Epstein, père de Ghislaine Maxwell (complice présumée d’Epstein) et collaborateur du Mossad…



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *