Go to ...
RSS Feed

19 August 2019

Affaire Epstein : le Gouvernement mal à l’aise avec la lutte contre la pédophilie ?



Rédigé par notre équipe le 13 août 2019.

La lutte contre la pédophilie connaît de nombreux ratés en France et à l’étranger. Les pouvoirs publics font preuve d’une étonnante passivité et les puissants qui se rendent coupables de crimes monstrueux s’en sortent toujours avec les honneurs. Le suicide du milliardaire américain Jeffrey Epstein soulève de nombreuses questions alors que son procès devait notamment faire la lumière sur les ramifications françaises d’un réseau international de pédophilie. Et depuis 24 heures, le Gouvernement se déchire sur la position à adopter pour faire mine de protéger les victimes. 

La chaleur de l’été ferait-il fondre la cosmétique utilisée avec abus pour cacher les différences de points de vue au sein de la Macronie ? Après la conseillère du ministre de l’Agriculture qui rompt le consensus autour de Greta Thunberg, voilà que les membres du Gouvernement se chamaillent publiquement sur un sujet que personne ne veut habituellement traiter. La mort de Jeffrey Epstein n’en finit pas de faire des vagues si grosses qu’elles ont atteint les côtes françaises. Le milliardaire américain n’avait pas que la finance pour passion. Il y avait les jeunes filles mineures aussi. Un goût malsain auquel il a laissé libre cours au détriment de la vie et de l’innocence de nombreuses victimes.

Un « suicide apparent » qui tombe à pic                                  

Epstein était un pervers sexuel qui a beaucoup abusé et dans beaucoup d’endroits dont Paris. La capitale française avait le redoutable privilège d’abriter un pied-à-terre cossu dans le très chic 16e arrondissement. Un lieu où des mineures auraient été victimes d’actes monstrueux et qui se serait retrouvé au cœur d’un procès que beaucoup de personnes craignaient. Désormais en enfer, Epstein ne sera pas jugé par les hommes et de trop nombreux secrets resteront enterrés à tout jamais. Un « suicide apparent » qui arrange beaucoup de monde et qui rappelle que les grands procès pour pédophilie sont souvent escamotés. Entre des prévenus qui disparaissent et des preuves qui ont malheureusement été victimes d’une inondation, il y a toujours quelque chose qui empêche la justice de faire tomber des réseaux extrêmement organisés et protégés.

Pour éviter un nouveau scandale d’une justice qui ne passe pas, deux secrétaires d’Etat français ont cru bon envoyer un communiqué de presse en cette période où la moindre déclaration est reprise des jours durant faute d’actualité. Et comme on pouvait s’en douter, Marlène Schiappa est dans le coup. Elle a trouvé sur sa route un certain Adrien Taquet, secrétaire d’Etat charge de la Protection de l’enfance. Un couple pour l’été qui réclamait l’ouverture d’une enquête en France « afin que toute la lumière soit faite » sur les « liens avec la France » mis à jour par les investigations aux Etats-Unis. Les deux secrétaires d’Etat font un service minimum, mais cela a déplu à la ministre Belloubet qui a immédiatement tiré à boulets rouges sur ses collègues.

La ministre de la Justice s’est précipitée sur son répertoire et a livré sa pensée au Monde. Belloubet rappelle que « Les poursuites ne sont pas des décisions du gouvernement. Depuis 2013, les instructions individuelles sont prohibées, conformément au principe d’indépendance de l’autorité judiciaire ». Cela est tout à fait juste, mais dans ce cas pourquoi le Gouvernement appelle quotidiennement la justice à s’emparer de telle ou telle question ou à faire preuve de sévérité après un événement médiatique ? Pourquoi des ministres qui ignorent sans cesse la séparation des pouvoirs ne pourraient-ils pas mettre un petit coup de pression sur la question de la lutte contre la pédophilie ?

Apparemment, il existe des sujets interdits où le mystère doit rester dans le noir le plus complet. On peut déplorer que la pédophilie soit justement l’un de ces thèmes interdits. Les Français sont appelés à faire comme si ce crime n’existait pas et comme si les criminels ne profitaient pas d’un système où les réseaux sont très protégés et donc inattaquables. Lorsqu’on se rappelle des ennuis que les propos de Luc Ferry sur un ancien ministre lui ont causé, on commence à peine à comprendre la puissance maléfique qui règne en coulisses. Protégez vos enfants, car l’Etat ne le fera pas !



Source link

Free Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
free download udemy course

Tags: , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up