Rédigé par notre équipe le 15 août 2019.

Le bon peuple de France profite aujourd’hui d’un jour férié. Nous sommes le 15 août, et les routes sont déjà pour beaucoup bouchées… Les Français partent en week-end prolongé ou en vacances avec pour objectif de décompresser un peu loin du quotidien et de la mesquinerie ambiante. Et comme à chaque jour férié ou presque, beaucoup de Français ne savent pas pourquoi ils sont au repos. La Vierge Marie ? Une figure inconnue des médias et de nos chers politiques. Une figure à ne surtout pas évoquer de peur qu’on se souvienne des racines chrétiennes de la France… 

Plus d’un milliard de catholiques fêtent aujourd’hui l’Assomption. Il s’agit d’une des fêtes religieuses les plus importantes du calendrier, célébrée à cette date depuis le Ve siècle. Plus de quinze siècles de célébrations à la Vierge, mais une connaissance très mince de cette fête. Une fête dont le nom vient du verbe latin assumere, ce qui signifie « enlever », « prendre ». Marie a été « enlevée au ciel » et occupe une place prépondérante dans la foi catholique. Mais dans un pays comme la France où toutes les racines chrétiennes doivent être arrachées, la Vierge est au mieux ignorée, au pire méprisée.

Bouchons et feux d’artifice : bienvenue en 2019

C’est donc une France en voie rapide de déchristianisation que les Français partent en week-end le 15 août. La raison leur échappe pour beaucoup, mais l’essentiel n’est-il pas de s’évader du quotidien ? Et gare à ceux qui rechercheraient sur Internet la signification profonde de l’Assomption. Les articles les plus visibles sont ceux consacrés aux bouchons sur les routes à l’occasion d’un week-end classé noir. Ça c’est de l’info ! A cela s’ajoute la liste des communes qui tireront un feu d’artifice ce soir. Enfin, la réponse à une question essentielle dans notre société consumériste : quels magasins restent ouverts en ce jour si spécial ?

Autrement dit, il n’y a rien d’intéressant sur le plan intellectuel et encore moins au niveau spirituel. Seul celui qui aura survécu à cette avalanche d’informations inutiles s’apercevra peut-être que Napoléon Ier est né un 15 août (1769) et qu’aucune célébration majeure n’aura lieu à l’occasion du 250e anniversaire de sa naissance. A l’image de la Vierge, Napoléon est un tabou dont la France ne doit plus parler. C’est pourquoi cette figure majeure de l’Histoire de France n’est même plus enseignée à l’école. Du spirituel à l’historique en passant par le culturel, chaque racine qui a fait la France est sciemment coupée.

Alors bien sûr, il y aura bien des reportages consacrés au pèlerinage de Lourdes. Un passage obligé vite oublié à moins qu’une polémique ne vienne s’inviter au menu. En effet, des catholiques osent encore faire des processions derrière une statue de la Vierge. Une manifestation de foi beaucoup trop visible pour les ayatollahs de la laïcité. Ces mêmes ayatollahs qui ne trouvent rien à redire aux prières de rue quand elles ne sont pas chrétiennes… Le deux poids, deux mesures fonctionne à plein régime. Aucune surprise finalement, juste beaucoup de tristesse et de dégoût vis-à-vis de ceux qui promeuvent ce jeu morbide.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *