Le journal Yediot Aharonot a rapporté que les soldats israéliens nouvellement recrutés et vivant dans des colonies de peuplement israéliennes près de Gaza souffrent de traumatismes psychologiques.

Le journal a souligné que ces colons sont nés en 2001, année du lancement des roquettes de la résistance depuis la bande de Gaza, où ils subissent pendant 18 ans des combats d’escalade successifs avec la résistance.

Le Yediot, affirme que l’armée israélienne est devenue préoccupée par ce phénomène, où les chefs des conseils des soi-disant colonies de Gaza couvrent une session d’urgence pour discuter de cette situation.

Elle a souligné que ces traumatismes avaient affecté les nouvelles recrues de l’enveloppe de Gaza, où certaines se sont retirées des unités de combat, de même que l’incapacité des autres d’agir correctement pendant la période de recrutement.

Selon le Yediot Aharonot, les conseils des colonies de Gaza ont décidé de lancer un plan pour faire face à ce phénomène inquiétant et de recruter des experts en services sociaux et psychologiques chargés d’examiner les moyens de remédier au traumatisme des conscrits.

http://paltoday.tv/post/110245/



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *