Russie

URL courte

Les spécialistes tués par l’explosion du moteur-fusée à ergols liquides sur un polygone dans la région d’Arkhangelsk seront décorés d’un ordre, a déclaré l’Agence fédérale de l’énergie atomique, Rosatom.

Les membres du personnel du Centre nucléaire de Russie-Institut de recherches scientifiques de physique expérimentale qui ont trouvé la mort dans l’accident survenu sur un polygone dans la région d’Arkhangelsk, dans le nord de la Russie, seront décorés d’un ordre.

La nouvelle a été annoncée dimanche 11 août par l’Agence fédérale de l’énergie atomique de Russie, Rosatom, qui s’est référée à une intervention de Valentin Kostioukov, directeur du Centre, à la télévision de Sarov, dans la région de de Nijni Novgorod où se situe l’établissement.

«Valentin Kostioukov a fait savoir que les spécialistes tués dans l’accident recevront des décorations d’État», a précisé Rosatom.

L’agence a précédemment déclaré aux journalistes que les essais avaient été effectués sur une plateforme marine et que l’explosion de la fusée avait précipité plusieurs membres du personnel dans la mer.

«Les recherches ont continué tant qu’il restait de l’espoir de les retrouver en vie», avait noté Rosatom.

Le test

Une explosion a retenti le 8 août sur un polygone du ministère russe de la Défense dans la région d’Arkhangelsk.

Il s’agissait du test d’un moteur-fusée à ergols liquides. Initialement estimé à deux morts, le bilan du drame a été par la suite revu à la hausse et porté à cinq morts.

Les autorités locales et le ministère russe de la Défense ont annoncé que l’accident n’avait pas provoqué de contamination radioactive, faisant remarquer que le rayonnement ambiant était conforme aux normes.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *