Je partage ici ce que j’ai partagé ailleurs ; pour partager avec plus de monde ce que je crois pouvoir être … partagé.

Pêle-mêle, d’ici et d’ailleurs …
Avatars de l’intelligence dite « humaine »
1/ L’Arabie saoudite autorise officiellement les femmes à obtenir un passeport sans « tuteur » masculin ;

https://www.alg24.net/larabie-saoudite-autorise-officiellement-emmes-passeport-tuteur-masculin/

« Cherchez la femme » dit un propos macho pour signifier que, derrière toute situation pas nette, il y a un (pauvre) cerveau féminin. En fait, la femme est un paravent pour des hommes embusqués ; un outil de propagande qui ne dit pas son nom. Y compris dans les sociétés où elles se croient déjà libérées où, effectivement, elles sont libérées de la décence, de la fidélité (comme les hommes n’est-ce pas), de la discrétion, de la maternité et tâches domestiques … Mais elles sont surtout aliénées puisqu’elles ne savent plus ce qu’est une vie tranquille dans un foyer durable auprès d’un compagnon durable, avec une famille durable … Les Saoudiennes y viendront aussi mais pas pour leur bonheur. ¨Pour « les torches de la liberté » qui brûleront leur fibre culturelle comme les ailes des papillons sont brûlées par les ampoules incandescentes. Comme l’esprit algérien des démocrates algériens s’est dissout dans la morale libérale mondiale …

Elles vont pouvoir obtenir un passe-port et voyager sans tuteur masculin, soit ; c’était un tantinet rétrograde. Mais rappelez-vous … 

… Rappelez-vous le « combattant suprême » Bourguiba qui, disent les mauvaises langues, aura décrété la libération de la femme tunisienne à seule fin de permettre à la femme qu’il convoitait de demander le divorce pour que lui l’épouse. Ce qui se fit ainsi. Cherchez la femme paravent, vous trouverez des hommes. Les Américaines n’y ont pas échappé.

« Vous connaissez Edward Bernays ? Peu probable : même ceux qui appliquent au quotidien sa théorie ignorent son nom. Ce neveu de Sigmund Freud a appliqué les théories de son oncle pour inventer la propagande. Un de ses clients les plus célèbres fut la marque de cigarettes Lucky Strike, pour laquelle il inventa la manipulation des foules. […] A l’époque, une femme qui fume, c’est mal vu. Très mal vu, …Il faut convaincre les femmes qu’elles doivent fumer pour affirmer leur liberté. I  »[ https://fr.vapingpost.com/comment-la-propagande-fut-inventee-pour-vendre-des-cigarettes/]url: https://fr.vapingpost.com/comment-la-propagande-fut-inventee-pour-vendre-des-cigarettes/

Cherchez donc des hommes derrière cette libéralité au passe-port libérateur. Et peut-être aussi des amitiés indéfectibles du côté du couchant …

Personnellement, je regrette déjà le jour où, de liberté acquise en liberté revendiquée, les Saoudiennes ne seront plus que des porte-manteaux pour modèles exotiques. Quand leur beau visage ne sera plus bordé par le voile noir qui rehausse une beauté nue (le voile n’est pas mon sujet) et que, étouffée sous des couches de produits toxiques, leur peau s’abîmera sous le masque fardé.

L’Arabie Saoudite évoque pour moi une image de film noir dans lequel elle plonge à plat ventre dans une mare encombrée débordante de promesses d’évasions … Les mauvais esprits ne manqueront pas de voir encore plus loin (c’est un film !!) : des chars gays égaillent les rues fondantes de goudron sous un soleil made in Saoudi Arabia. Des rubans aux couleurs de la Paix universelle sont agités avec passion en signe d’un amour inconditionnel pour l’Autre. Ouvrant fièrement la marche, des gays de souches locales portent au front un signe islamique en guise d’allégeance au dieu altermondialiste vainqueur …

Pendant ce temps de tous les imbroglio, des Algériens revendiquent un voilage complet pour les Algériennes. Pas le voile local ; celui de l’Arabie saoudienne*. Vous voyez où le ver va se nicher ?

* Commentaires de la contribution http://www.alterinfo.net/notes/Apres-l-attentat-de-Tunis-la-Tunisie-interdit-le-niqab-dans-les-institutions-publiques_b35379678.html

2/ « Le 12 juillet, le site de l’hebdomadaire américain Newsweek revint longuement sur un film-clé pour comprendre les hautes sphères dans lesquelles gravitait le pédocriminel et trafiquant sexuel : Eyes Wide Shut. Sorti l’été 1999, le film […] est connu pour ces deux scènes magistrales (censées se dérouler dans une demeure des Rothschild) :

http://www.alterinfo.net/Exclusif-decouvrez-l-etrange-operation-d-Epstein-a-Paris_a148855.html#last_comment

Pour produire des fictions de cette nature, il faut vivre dans une société que les suggère. Une société de vide mentale /morale /spirituelle. Il faut avoir subi une culture du déni ; de soi et de la réalité. Une culture de mort. Comment comprendre autrement une vision de la puissance qui expose un état d’esprit dénué de la capacité de conscience, de mesure : les “tout puissants” oublient que la mort est au bout du chemin, et se conduisent comme s’ils étaient l’incarnation de l’éternité …

À des degrés différents et de façons diverses, nos “dirigeants” fonctionnent de cette façon.

Quelle autre logique rendrait compte du paradigme démocraties occidentales /Israël/ apocalypse now sur Gaza. Un exemple parmi tant d’autres …

3/ La situation politique se complique : risque d’escalade

« C’est-à-dire à organiser un « dialogue » suivi d’une élection présidentielle dans les meilleurs délais, contre la volonté de ce qu’il y a de plus représentatif de la classe politique.

Le discours autoritaire du pouvoir a immédiatement provoqué le durcissement de celui de la rue. « 

https://www.tsa-algerie.com/la-situation-politique-se-complique-risque-descalade/

TSA court pour qui ? “contre la volonté de ce qu’il y a de plus représentatif de la classe politique.” ? Qui en a décidé ainsi ? Le hirak n’a désigné personne et l’exigence de préalables ne fait pas l’unanimité ; loin s’en faut. Pour cette raison, l’affirmation catégorique de TSA “ce qu’il y a de plus représentatif de la classe politique” est grossièrement abusive. Ça fragilise la crédibilité de ce média, qui présente systématiquement les faits à la faveur d’un dégagisme intempestif.

Quel « durcissement de celui (le pouvoir) de la rue » ? TSA est-il pour le chaos ? Au profit de qui ou de quoi ? « Tout Sur l’Algérie », c’est tout POUR quoi ?

Cette expression est une critique, pas une accusation. Je la publie ici parce que le site ne propose pas de section “commentaires” et que je tiens à ce que mon interrogation lui parvienne.

4/ Un comité de sages pour convaincre

“Devant la pression de la rue, qui ne veut rien céder sur ses revendications, appelant au départ des figures qui incarnent le pouvoir actuel, …”

https://algerie7.com/buzz/panel-de-dialogue-et-de-mediation-un-comite-de-sages-pour-convaincre/

POUR METTRE QUI ET QUOI À LA PLACE AVANT L’ÉLECTION D’UN PRÉSIDENT, LA DÉSIGNATION D’UN 1ER MINISTRE, LA FORMATION D’UN GOUVERNEMENT LÉGITIME ?

Qui ? Qui assurerait la période de transition avant l’élection ? Qui s’occuperait des listes électorales ? Qui et comment les désigner ? Qui a cette légitimité ?

Les Algériens ont-ils perdu la raison ? Ce serait dommage, après la beauté du mouvement. Le hirak aura-t-il été récupéré …

5/ Vente de cadavres et bébés mort-nés à des sorciers !

Commentaire d’un internaute : « si vous fréquentez le magicien, vous trouverez qu’il vit une misère morale qui s’étend a sa femme et ses enfants. […] de plus, les démons nuisent a ses enfants et sa femme qu’ils plongent dans la discorde et le déchirement. selon la religion musulmane le magicien mérite la peine de mort. »

https://www.alg24.net/ain-beida-cimetiere-gardien-trafic-cadavres/ du 02 août 2019 du 02 août 2019

Quand on connaît aussi bien le drame d’une vie de magicien, comment lui ajouter “le sabre tranchant” ? Parler d’horreur ne fait pas de nous des saints, mais des juges. Qui peut juger qui en toute conscience ? Qui peut affirmer qu’on ne ferait pas soi-même la même chose si …

Que la justice des hommes s’applique avec une vraie compréhension du phénomène et non en maître de conscience, nous aurons la chance de ne pas nous rendre coupables d’une sur injustice. Car il me semble que pour s’adonner à la magie, il faut ne pas en saisir le caractère malsain. Ou ne pas savoir faire autre chose. Ou y croire véritablement … Dans ce cas, demandons-nous à quoi sert l’école …

Vous voyez une différence significative avec la fraude massive, les trafics en tous genres, le commerce légalisé des armes, alcools et tabacs qui tuent, l’esclavage domestique et sexuel,  l’empoisonnement des sols, la suffocation internationale des Palestiniens  … ? C’est juste moins visible. En attendant de découvrir, comme pour la pédophilie ou la dissémination de vaccins aériens stérilisants, qu’en fait c’est une pratique habituelle tenue secrète avant émergence accidentelle.

Dans tous les cas, ces “horreurs”, de même valeur en définitive, signent l’échec de l’humanité civilisée. Exprimer une forte émotion pour la vente de bébés morts nés nous fait juste oublier les chemins qui y mènent … Ça n’en réduit pas “l’horreur” évidemment. Mais ne nous cachons pas le soleil avec un tamis. C’est ainsi que nous y participons.

Autre forme de sorcellerie rapportée le 07 août par alg24 “Accusées de pratique de sorcellerie, les deux femmes ont également été trouvées en possession de divers articles et potions usités, vraisemblablement, dans la sorcellerie, indiquent les mêmes sources”

https://www.alg24.net/lcoran-trempe-eau-mer-femmes-justice-sorcellerie/

La justice n’y pourra rien. Il s’agit de croyances. Dans un tout autre domaine, les Algériens ont dû avoir foi dans le soulèvement en 1954 comme en 2019 pour se lancer dans des aventures en toute logique irréalisable ! Les Vietnamiens aussi en leur temps. Les Sahraouis, les Palestiniens et bien d’autres peuples opprimés, ont suffisamment de foi dans leur droit pour accepter d’en payer le prix malgré la puissance des dominateurs.

Les causes ne sont pas comparables. Je prends cette liberté pour exprimer ce que m’inspirent les jugements moraux et l’action de la justice. La foi en quoi que ce soit ne s’ébranle pas de cette façon. Epstein avait foi une cette foi-là dans sa puissance ; le risque d’être découvert n’a pas dû l’effleurer. Le risque pour ces pauvres gens qui pratiquent une misérable sorcellerie dans des conditions sordides, et pour la société qui les produit, réside dans le fait qu’ils ne seront pas guéris de leurs croyances parce que jugés, condamnés et mis à l’indexe. Il faut être ignorant, en particulier du message du coran, ou ne pas trouver de recours à des situations dramatiques dans sa vie, et être fragile psychiquement, pour faire appel à des pratiques de cette nature. C’est cela qu’il faudrait « juger ».

Si sanction judiciaire il y a, il faudrait l’accompagner d’une aide à une prise de conscience de la futilité et des risques sanitaires liés à la magie. Sinon le phénomène ne se réduira pas. Peut-être même s’aggravera-t-il parce que « un homme averti en vaut deux », et que les candidats à la pratique de la sorcellerie seront plus prudents.

Autre diversion (en apparence !) : je trouve que le port du voile intégral que d’aucuns cherchent à implanter en Algérie* pourrait s’avérer un facteur aggravant du phénomène. L’interdire pourrait, en réduisant la dissimulation des visages, limiter l’ampleur du recours à la dissimulation comme mode de conduite banalisé.

6/ On ne construit pas un pays en bâclant, en trichant

« Nous avons assisté dernièrement, dans une ville européenne, à la réfection d’une route située dans un de ses quartiers centraux, à l’installation de nouvelles conduites d’eau et de gaz puis la pose du goudron pour finir (ceci n’est pas une information ya si Mohammed). Les réparations ont été effectuées, de jour comme de nuit, avec une rapidité et un souci de la finition qui faisaient plaisir à voir. Une question toute bête a alors effleuré notre esprit : pourquoi sommes-nous souvent, dans notre pays, incapables d’en faire autant, de prendre soin de la tâche que nous réalisons, ne pas bâcler à tout bout de champs, surtout lorsqu’il s’agit de travaux d’intérêt public ?…

… Alors où se situe le problème ? D’où nous vient ce mal de l’inefficacité, de l’à-peu-près, des réalisations bancales, des «droites tordues» ? … » https://www.algerie1.com/focus/on-ne-construit-pas-un-pays-en-baclant-en-trichant

Détrompe-toi (jeune ?) homme. L’Algérie ne détient pas la palme du défaut du cœur à la tâche, de la triche et de l’abus. Dans le pays concerné par l’éloge, c’est l’état qui est aux commandes de la détérioration des réseaux routiers. Et pas seulement. Tu as peut-être entendu parler du mouvement des gilets jaunes et des mains et des yeux arrachés par des forces de l’ordre munies d’un arsenal de guerre … Tu auras entendu parler de Steeve disparu à Nantes depuis la fête de la musique le 21 juin dernier à la suite d’une descente de police non justifiée semble-t-il … Du compteur intelligent linky qui vole et viole la vie privée des Français …

En voici une illustration tirée du document « Entretien d’actualités 78.2 » de François Asselinau https://www.upr.fr/actualite/entretien-avec-francois-asselineau-n78-2e-partie-fin-de-tsipras-en-grece-desastre-agricole-francais-preuve-du-trafic-des-migrants-en-mediterranee-scandale-de-la-degradation-des-routes/

0:13:13 La traite des migrants (cette partie est un bonus qui concerne l’Europe aussi)

0:21:13 Mise en garde solennelle au gouvernement, suite au rapport sénatorial sur les infrastructures routières en France

0:39:39 La loi sur les « propos haineux » sur Internet

1:00:40 Désagrégation forcée du sentiment national

Il est cependant vrai que les algériens sont plutôt de tempérament méditerranéen, climatologie oblige. L’organisation, l’administration, la ponctualité minutée … ça n’est pas leur truc. Si leur travail est bâclé, c’est peut-être parce que les projets de qualité européenne ne correspondent pas à l’esprit local. Pourquoi faut-il absolument modeler ce pays par rapport aux occidentaux ? Si le rythme naturel en général est lent, imposer un rythme artificiel qui violente le rythme écologique ne peut aboutir qu’à une incapacité homéostatique à « en faire autant ».

C’est comme le bac !! Faire passer une épreuve aussi colossale dans le sud du pays fin juin n’est pas particulièrement intelligent. Ni bienveillant.

Pour conclure, la question que je poserais serait : pourquoi les responsables algériens, les journalistes aussi d’ailleurs, sont-ils d’aussi bons copieurs-colleurs de modalités inopérantes chez eux ?

7/ “Saïd Sadi favorable à la désobéissance civile”

https://algerie7.com/top/algerie-said-sadi-favorable-a-lidee-de-desobeissance-civile/

Ce même démocrate pour lui-même était déjà favorable à la pérennisation des violences durant les années noires. Il était déjà pour le refus du dialogue quand le président en exercice Liamine Zeroual voulait réunir toutes les parties pour tenter de sortir de la crise des années 90 : “Surprisingly, in office Zeroual stressed that the only way to resolve Algeria’s crisis would come through dialogue with all the political forces in the country. He engaged in negotiations with the imprisoned FIS leaders in order to end the ongoing violence and to restore stability within the country. ”

https://www.globalsecurity.org/military/world/algeria/zeroual.htm

Traduction globale du message en anglais : il est surprenant que ce soit Zéroual (le militaire donc) qui ait soutenu auprès de ses collaborateurs l’urgence du dialogue avec toutes les forces politiques dans le pays comme seul moyen de sortir le pays de l’impasse politique (et a entrepris des négociations avec les dirigeants islamistes en détention).

Alors, posons cette question à M Sadi : honorable et visionnaire opposant, qui sont vos amis ? Les intérêts de qui vous font fatalement préférer le chaos à une recherche partagée de solutions possibles en Algérie …


Alter Info
l’Information Alternative



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *