Go to ...
RSS Feed

10 December 2019

La frontière algéro-marocaine sera-t-elle rouverte bientôt?




Afrique

URL courte

Les autorités algériennes étudieraient la possibilité de rouvrir la frontière avec le Maroc. La position marocaine envers les évènements qui secouent l’Algérie depuis le 22 février serait, entre autres, l’élément déclencheur, selon la presse.

L’élan de fraternité entre Algériens et Marocains, qui a marqué la célébration de la victoire de l’équipe d’Algérie de football à la Coupe d’Afrique des nations 2019, tendrait vers la réouverture de la frontière fermée entre les deux pays depuis 1994. The Independent Arabic indique, se référant à des sources, que des «autorités souveraines» algériennes auraient consulté des académiciens et des spécialistes sur la meilleure manière d’envisager une réouverture de la frontière terrestre avec le Maroc.

Selon le quotidien, l’élément qui a contribué à enclencher cette nouvelle dynamique dans les relations entre les deux pays est le discours positif, sinon neutre, des autorités marocaines, loin de l’habituelle discorde, à l’égard des évènements qui secouent l’Algérie depuis le 22 février.

Par ailleurs, souligne le journal, les dernières interventions des autorités marocaines, dont la plus importante est le message du roi Mohammed VI, suite à la victoire de l’Algérie à la CAN 2019, dans lequel il a réaffirmé son engagement «à garder la main tendue en direction de nos frères en Algérie» ont accéléré les choses côté algérien.

De possibles propositions

Le site rapporte que parmi les propositions soumises par les chercheurs et les universitaires algériens figurent, selon les sources, «la libre circulation des personnes et la constitution de commissions mixtes interministérielles, le transport des marchandises et les échanges commerciaux». Telle serait la première étape, «le temps de pouvoir étudier l’évolution du mouvement des voyageurs».

Interrogé par le média, Reda Chennouf, journaliste algérien spécialiste des relations algéro-marocaines, a affirmé que «l’ouverture des frontières […] ne dépendait pas de l’ex-Président Bouteflika», précisant que «la problématique existait bien avant son arrivée au pouvoir». «Il s’agit d’une demande populaire avant d’être politique. Les deux peuples ont envie de communiquer sans obstacles, en témoigne l’ambiance aux frontières lors de la CAN 2019», a-t-il expliqué.

Toutefois, le quotidien rappelle que la réouverture de la frontière entre l’Algérie et le Maroc ne pourrait avoir lieu avant l’élection d’un nouveau Président de la République.

L’Algérie post-Bouteflika

Dans un entretien accordé à France 24 Arabic, Saâdeddine El Othmani, chef du gouvernement marocain, avait estimé que la révolution populaire qui se déroulait depuis le 22 février en Algérie ouvrait un nouveau chapitre dans les relations entre les deux pays. Il avait assuré que le rapprochement, la coopération et le dialogue entre tous les pays de la région étaient le seul moyen pour la construction de l’Union du Maghreb arabe (UMA).

«L’Algérie de l’après-Bouteflika sera dans l’intérêt du Maroc. Et la décision naturelle des nouveaux responsables algériens est l’ouverture des frontières», avait-t-il déclaré, souhaitant au «peuple algérien un avenir prospère». Le responsable avait également souligné qu’il y avait «un espoir depuis plusieurs années, qui est toujours là».

Il y a 25 ans, l’Algérie fermait sa frontière avec le Maroc, après que ce dernier a accusé les services de renseignement algériens de complicité dans l’attentat contre l’hôtel Atlas Asni, à Marrakech. L’Algérie conditionne la réouverture de la frontière par un accord de coopération dans la lutte contre le trafic de drogue et l’immigration clandestine.





Source link

Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
free online course

Tags: , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up