Le 06.08.2019 à 16h48

Au dernier calcul de 2017, les Français ont dépensé environ 84 millions d’euros pour subventionner une presse de plus en plus moribonde.

Depuis le 6 juillet, date de l’arrestation de Jeffrey Epstein (un Américain propriétaire et usager d’une résidence parisienne depuis 2002), l’ensemble de la presse française traditionnelle -que VOUS aidez financièrement- témoigne pourtant d’une scandaleuse désinvolture sur cette affaire dont les ramifications locales continuent d’être soigneusement passées sous silence.

A contrario, Panamza -sans la moindre subvention publique mais avec le concours matériel de ses souscripteurs– a déjà détérré plusieurs lièvres sur Epstein, réunis ci-dessous dans ce dossier intégral :

Le pédophile sioniste Epstein vivait à Paris : la presse et la justice font profil bas (10.07.19)

Affaire Epstein : des adolescentes vues dans son refuge parisien (15.07.19)

Affaire Epstein : une bombe à retardement pour Israël (16.07.19)

Un ex-Premier ministre israélien au domicile du pédophile Epstein (17.07.19)

Epstein, Mossad, pédophilie : un nombre “faramineux” de personnalités va tomber (18.07.19)

Sexe, Mossad et vidéo : la justice va publier 2000 pages de révélations sur l’affaire Epstein (20.07.19)

Pédophilie : le Parisien Epstein se rendait au Maroc (23.07.19)

Des Françaises de 12 ans « offertes » à Epstein : la presse s’est tue (24.07.19)

Lié au Mossad, le pédophile Epstein a été retrouvé blessé dans sa cellule (25.07.19)

Affaire Epstein : voici les images volées de « l’île aux pédophiles » (25.07.19)

Epstein utilisait un faux passeport autrichien du Mossad (26.07.19)

Attentat de Brest et affaire Epstein : le scandaleux silence de la misérable “presse” française (26.07.19)

À Paris, Epstein était le voisin de l’ambassadeur israélien (28.07.19)

Le resto parisien du clan Epstein roule pour Israël (29.07.19)

Breaking news (29.07.19)

Panamza avait raison : Epstein sert le Mossad (30.07.19)

Témoin de l’horreur : Panamza a retrouvé le chauffeur parisien d’Epstein (01.08.19)

Exclusif : découvrez l’étrange opération d’Epstein à Paris (02.08.19)

Affaire Epstein : dévoilons la French Connection (04.08.19)

Paris, plaque tournante du pédocriminel et agent d’Israël Epstein (05.08.19)

Aujourd’hui, un nouvel élément d’information est apparu à la faveur d’enquêtes américaines sur sa colossale fortune mystérieusement construite, notamment grâce au comploteur sioniste Leslie Wexner.

En résumé : l’un des artisans de l’évasion fiscale d’Epstein est un banquier français, issu d’une filiale internationale du Crédit Agricole, passé par un fonds d’investissement américain et aujourd’hui co-dirigeant de la Société générale, cette institution qui avait secrètement bénéficié du 11-Septembre selon son ancien employé Jérôme Kerviel…

Basé à Dublin entre 1996 et 2001, c’est alors qu’il oeuvra en faveur de la constitution d’une société offshore d’Epstein qui fut fondé aux Bermudes.

Mieux encore : deux spécialistes de Wall Street -qui tiennent un site d’information économique- ont révélé, lundi 29 juillet, l’implication d’une banque française dans l’octroi -au début des années 2000- de facililités de liquidité à la compagnie offshore d’Epstein.

Le nom du banquier français agissant depuis l’Irlande :…

L’intégralité de cet article est réservée aux abonnés
http://www.panamza.com/page-de-compte/niveaux-dadhesion/



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *