Le mouvement de la résistance islamique, Hamas, a déploré le refus des Nations Unies d’inscrire l’entité sioniste sur la liste de la honte malgré toutes les violations contre les enfants palestiniens.

Le porte-parole du Hamas, Hazem Kaceum, a déclaré que les Nations Unies qui se sont pliées aux pressions israéliennes et américaines, ont donné un feu vert à commettre d’autres crimes contre les enfants et tout le peuple palestinien.

Kaceum a appelé l’organisation onusienne, qui a reconnu que l’année 2018 avait enregistré un record dans le nombre de violations visant les enfants palestiniens, à respecter ses rapports et ses résolutions et à les traduire en mesures concrètes pour mettre fin aux crimes perpétrés contre les enfants.

Rappelons que les Nations Unies se contredisent en enregistrant dans son rapport pour 2018 le taux le plus élevé d’enfants palestiniens morts et blessés par les balles d’occupation israélienne (59 morts et 2756 blessés) mais en refusant en même temps d’inscrire « Israel » sur « la liste de honte ».

https://french.palinfo.com/53257
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *