Membre de l’UE depuis mai 2004, la République tchèque n’utilise pas l’euro en tant que monnaie officielle, et son gouvernement vient de renoncer à des rapports annuels du Groupe de coordination sur le passage à la monnaie unique européenne. Un spécialiste tchèque de la macroéconomie a commenté la situation pour Sputnik.

La République tchèque satisfait tous les critères du traité de Maastricht, mais aucune date n’a encore été fixée par le gouvernement pour le passage à l’euro, l’adhésion à l’unique monnaie européenne n’étant sans doute pas une priorité, a estimé dans un entretien accordé à Sputnik le Tchèque Vladimir Pikora, spécialiste en macroéconomie et analyste des marchés financiers.

«Le passage à l’euro n’est pas d’actualité. Je comprends cette décision du gouvernement, la rédaction des rapports en question étant, à mon avis, un gaspillage inutile», a-t-il déclaré.

Et d’ajouter que dans leur grande majorité, les Tchèques étaient opposés au passage à l’euro.

«Nous avons des problèmes de loin plus importants à résoudre. On peut entrer dans la zone euro quand on veut, mais on ne pourra pas en sortir tout aussi facilement. Aussi, il est mieux de laisser les portes ouvertes et de ne pas se presser», a expliqué l’expert.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *