L’Union européenne « regrette » la décision des Etats-Unis de sanctionner le chef de la diplomatie iranienne et « continuera de travailler » avec lui, a annoncé jeudi un porte-parole de la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini. « Nous regrettons cette décision », a annoncé Carlos Martin Ruiz de Gordejuela. « Pour notre part, nous continuerons à travailler avec M. Zarif en sa qualité de diplomate le plus haut placé de l’Iran et en raison de l’importance de maintenir les relations diplomatiques » avec Téhéran, a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis ont décidé mercredi d’imposer des sanctions au chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif, accentuant encore leur campagne de « pression maximale » sur le régime iranien qu’ils accusent de déstabiliser le Moyen-Orient.

L’Union européenne s’oppose à cette politique de l’administration américaine pour tenter de sauver l’accord nucléaire, conclu en 2015 avec Téhéran mais fragilisé par le retrait américain.

Ce texte, destiné à garantir le caractère strictement pacifique du programme nucléaire iranien, est entré en délitement progressif après le retrait unilatéral de Washington en 2018 et le rétablissement des sanctions américaines.

Téhéran a décidé de s’affranchir début juillet de certains de ses engagements afin de faire pression sur les autres Etats partie à l’accord –la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Russie et la Chine — pour lui permettre de reprendre ses exportations de pétrole.

Une réunion des ministres des Affaires étrangères de ces cinq pays avec Mohammad Javad Zarif est prévue dans « un avenir proche », mais aucune date n’a encore été fixée.

L’UE « regrette » la décision de Washington, continuera de travailler avec Zarif



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *