À lire jusqu’au bout. Merci pour le lien. Partagez ! Volti

******

Source La Lettre Patriote

Ce texte, sous forme de pétition, a été initié par le professeur
Uberto Crescenti – Professeur titulaire de géologie appliquée à
l’Université G. d’Annunzio de Chieti ; Recteur de l’Université G.
d’Annunzio de 1985 à 1997, président de la Société italienne de géologie
de 1999 à 2005, fondateur et président de l’Association italienne de
géologie appliquée et d’environnement de 1999 à 2005, fondateur et
président en 2001 de l’Association italienne « géologie et tourisme ».

Il faut lire ce texte dans son intégralité.

Nous soussignés, citoyens et hommes de science, invitons avec force
les décideurs politiques à adopter des politiques de protection de
l’environnement qui soient compatibles avec les connaissances
scientifiques. En particulier, il est urgent de lutter contre la
pollution là où elle se produit, comme l’indiquent les meilleures
données scientifiques. A cet égard, il est regrettable que les
connaissances mises à disposition par le monde de la recherche soient
utilisées trop tard pour réduire les émissions anthropiques de polluants
très répandus dans les systèmes environnementaux tant continentaux que
marins.

Cependant, il faut être bien conscient que le dioxyde de carbone lui-même n’est pas un polluant. Au contraire, il est indispensable à la vie sur notre planète.

Au cours des dernières décennies, s’est répandue une hypothèse selon laquelle le réchauffement de la surface de la terre d’environ 0,9°C observé depuis 1850 serait anormal et dû aux activités humaines, en particulier à l’émission dans l’atmosphère de CO2 venant de l’utilisation des combustibles fossiles. 

Lire l’article complet

Source La Lettre Patriote



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *