Un chercheur en droit guinéen est mortellement agressé avant le match Algérie-Sénégal. Un fait divers provincial qui ne doit surtout pas gâcher la liesse algérienne pour la presse parisienne. Au lendemain de la victoire de l’équipe d’Algérie, en finale de la coupe d’Afrique des nations le 19 juillet au Caire, la presse française salue, unanime, la retenue des centaines de milliers de français d’origine algérienne descendues dans la rue pour fêter bruyamment leur victoire. « En France, la folie « fennecs » a aussi gagné plusieurs villes de France. A Marseille, la préfecture a compté 25 000 fans de l’équipe d’Algérie dans les rues au plus fort de la soirée. Le rassemblement a duré jusqu’à 1h30 environ, sans incident. Dans d’autres villes du pays, comme Metz, Strasbourg, Toulouse, Lille ou Nice, la même ambiance festive s’est emparée des rues » raconte France Inter qui mentionne pudiquement « quelques incidents », sans plus de détails. Inévitables incidents qui émaillent les soirées…



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *