Facile à repérer, la girouette va toujours dans le sens du vent

Un coup écologiste, un coup socialiste et enfin macroniste, personne ne comprend

La girouette a beaucoup tourné et prise de vertiges, elle en devient affamée

Les maîtres d’hôtel s’affairent pour nourrir la pauvre bête et ses nombreux amis attablés

 

Paisiblement dans la mer, le homard se fait attraper

Il y a une girouette prête à te dévorer cria le capitaine du chalutier !

Impuissant, le homard est balancé dans la première caisse trouvée

Après un long voyage qui sent bon les embruns et le gasoil pas bon marché

Le homard prit la route avec ses cousins infortunés

 

Pas de panique dit le petit dernier, on nous attend au ministère de l’Ecologie

Il se dit qu’il y règne un homme exquis dont le nom tombera bientôt dans l’oubli

Et même que c’est un humaniste, doublé d’un bon écologiste,

Ouf ! Se disent les pauvres homards entassés, notre sort ne sera pas si triste

 

Les grands crus sont apportés, le champagne à flots déjà coulait

Quand les homards entrèrent en cuisine un peu moins confiants que par le passé

Chef ! Crièrent les homards ! Nous connaissons le maître des lieux qui n’est en rien notre ennemi

Il ne voudra guère nous manger, nous sommes des animaux de la mer et de cette Terre bénie

 

Grand Dieu répondit le chef cuisinier ! Êtes-vous donc aussi naïfs que les Français ?

Votre vie se termine ici, car dans les salons dorés on a déjà commencé à festoyer

Terrorisés, les homards furent jetés dans une marmite digne d’un sorcier

Avec les compliments de la girouette tonna le chef amusé de voir de nouveaux êtres bernés !

 

Cuit à la perfection et habillé d’un peu de vert, le homard avait une allure fière

Mais l’eau bouillante avait frappé et le homard était prêt à être consommé

La girouette ravie, le montra à tous ses amis avant de crier bon appétit !

Un cri du cœur trop rapide, il en avait oublié son intolérance sapristi !

 

La tête qui tourne comme celle de Castaner, la girouette regretta quelques heures son choix

Faire le beau et le prince avec l’argent d’autrui, la girouette se croyait tout permis

D’une constitution plutôt fragile, elle ne prit pas garde au scandale qui avançait pas à pas

Elle s’effondra dès la première bourrasque, pris d’une indigestion causée par un homard hors de prix.

 



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *