Aller à…
RSS Feed

26 janvier 2021

Histoire de châsse (1), avec accent



« Tant que les lapins n’auront pas d’historien, l’histoire sera racontée par les chasseurs ». Howard Zinn nous fait penser à ceux qui ne pèsent pas dans l’Histoire officielle : les petits, les obscurs, les sans-grades, les sans-dents, les gens de rien, les syndicalistes, les Gilets Jaunes. Bref, tous ceux dont les médias et les politiques parlent ou déparlent.

Ecoutons à présent les chasseurs parler des chasseurs.

François de Rugy (LREM), vient d’être dédouané pour l’affaire des dîners fastueux par une commission d’enquête de députés, (majoritairement LREM). Dans un rapport imminent rédigé par le secrétariat général du gouvernement (LREM) à la demande de « Matignon » (LREM), il sera bientôt blanchi pour l’affaire des coûteux travaux dans ses appartements.

Les chasseurs LREM acquittent le chasseur LREM, lequel va sans doute faire un procès aux lapins qui ont désapprouvé sa façon de chasser. Car, tout était normal, hormis l’obligation faite à Monsieur de Rugy de supporter à sa table du champagne qui lui donne des céphalées, des crustacés qui le couvrent d’urticaire, sans compter du maquereau et de la morue, mais je ne veux nommer personne.

Théophraste R. (Chasseur de chasseurs).

(1)Tirons-là, afin de laisser l’Etat dans les toilettes où on l’a trouvé.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut