International

URL courte

L’ambiance est devenue électrique sur les rues de Paris, quelques heures après que les célébrations ont débuté pour fêter le triomphe de l’équipe d’Algérie en finale de la CAN 2019. Les forces de l’ordre ont recouru aux gaz lacrymogènes pour disperser la foule.

Après que la sélection d’Algérie l’a emporté face au Sénégal, les célébrations ont commencé dans le calme à Paris, de plus en plus inondée de foules en liesse vers minuit. Les supporteurs algériens ont arboré des drapeaux du pays natal en signe de fierté après le succès des Fennecs.

Aux environs de 02h00 la situation a dégénéré, a constaté une correspondante de Sputnik sur place. Après des jets de pierres et bouteilles, localement, les forces de l’ordre ont recouru à plusieurs reprises aux gaz lacrymogènes pour disperser la foule.

29 ans après, l’Algérie a conquis sa deuxième Coupe d’Afrique des nations en douchant le Sénégal (1-0) après 79 secondes de jeu grâce à un but de Baghdad Bounedjah, vendredi 19 juillet, au Caire.

Paris a pris des mesures préventives pour la finale de la CAN afin d’éviter les débordements qui ont suivi les précédents matchs de l’Algérie. Les mesures prises pour la finale seront identiques à celles du 14 juillet, soit 2.500 policiers mobilisés dans le quartier des Champs-Élysées, selon le préfet de police Didier Lallement.

En province, les autorités prennent également leurs précautions, notamment après les incidents survenus à Lyon. L’usage de pétards et la consommation d’alcool sont notamment interdits dans les rues.

Détails à suivre

 





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *