Go to ...
RSS Feed

24 August 2019

Le Venezuela annonce qu’un avion-espion US a violé son espace aérien




La défense vénézuélienne a annoncé qu’un avion de reconnaissance américain avait violé l’espace aérien du Venezuela. Après le décollage d’appareils d’interception, il a changé de trajectoire et quitté la région.

Un avion de l’US Air Force destiné à mener des missions de reconnaissance a violé l’espace aérien du Venezuela le vendredi 19 juillet, a annoncé le ministère vénézuélien de la Défense sur son site Internet.

«Les forces armées bolivariennes annoncent que le commandement de la défense antiaérienne a détecté le 19 juillet un avion venant du nord-ouest de la mer des Caraïbes. Après avoir pénétré dans l’espace aérien du Venezuela, l’avion n’a pas précisé sa fréquence et n’a pas respecté les procédures requises. Les avions d’interception nationaux ont établi qu’il s’agissait d’un appareil de reconnaissance électronique appartenant à l’Armée de l’air américaine», a indiqué le ministère dans un communiqué.

Après l’arrivée des avions d’interception, l’appareil américain a changé de trajectoire et a rapidement quitté la région.

«Les forces armées bolivariennes condamnent résolument ce type de provocations entreprises par les États-Unis», a déclaré le ministère.

Trafic aérien suspendu entre le Venezuela et les États-Unis

En mai, le ministère américain des Transports a annoncé suspendre le trafic aérien entre les États-Unis et le Venezuela, motivant sa décision par l’instabilité régnant dans la région ces derniers temps. La suspension s’ajoute à la note de la Federal Aviation Administration émise le 1er mai qui interdit à la majorité des opérateurs et pilotes certifiés aux États-Unis de voler à moins de 26.000 pieds (7.925 mètres) au-dessus du territoire vénézuélien, également pour des raisons de sécurité.

Plusieurs tentatives de coups d’État au Venezuela

Le Venezuela traverse une crise politique depuis que le chef de l’opposition, Juan Guaido, dont la nomination au poste de président de l’Assemblée nationale avait été annulée par la Cour Suprême, s’est autoproclamé le 23 janvier «Président en exercice». Le même jour, les États-Unis, les pays du Groupe de Lima sauf le Mexique, l’Organisation des États américains (OEA) et plusieurs autres pays ont reconnu M.Guaido comme Président par intérim. Nicolas Maduro a estimé que les États-Unis avaient essayé d’organiser un coup d’État au Venezuela et a rompu les relations diplomatiques avec les États-Unis. La Russie, la Biélorussie, la Bolivie, l’Iran, la Chine, Cuba, le Nicaragua, le Salvador, la Syrie et la Turquie ont exprimé leur soutien au Président Maduro.

Le 30 avril, Juan Guaido est intervenu devant ses partisans rassemblés devant la base aérienne de La Carlota, annonçant le début de la «fin définitive de l’usurpation» et appelant à rejoindre les manifestants dans leur lutte contre le gouvernement en place. Nicolas Maduro a ensuite annoncé l’échec du coup d’État.

Fin juin, le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez, a affirmé que le gouvernement vénézuélien avait déjoué une nouvelle tentative de coup d’État militaire.





Source link

Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
free online course

Tags: , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up