Go to ...
RSS Feed

23 September 2019

De nouvelles questions sur les frais de François de Rugy




France

URL courte

Peu après s’etre entretenu avec Édouard Philippe, François de Rugy se retrouve face à une nouvelle série de révélations relatives à ses frais datant de l’époque où il occupait la fonction de président de l’Assemblée nationale, cette fois provenant non seulement de Mediapart, mais aussi du Parisien.

Les questions sur les dépenses du ministre de la Transition écologique à l’époque de sa présidence de l’Assemblée nationale semblent se multiplier. Dans un article publié jeudi 11 juillet dans la soirée, Le Parisien a pointé du doigt d’autres frais allant au-delà des dîners contestés.

Selon les informations du quotidien, un grand bureau de l’Hôtel de Lassay occupé par M.de Rugy à l’époque a été «réaménagé pour pouvoir accueillir les enfants» du couple de Rugy.

En outre, un troisième chauffeur a été embauché afin d’emmener le fils de Séverine Séverat de Rugy à l’école ou encore conduire l’ancien président de l’Assemblée sur son terrain électoral à Nantes, a ajouté Le Parisien.

Son épouse disposait par ailleurs d’un sèche-cheveux doré «à la feuille d’or», d’un montant de 499 euros. L’appareil a été «laissé à l’Assemblée nationale» quand la famille a quitté le Palais Bourbon, a affirmé le ministre.

Plus tôt dans la soirée, le ministre a fait l’objet de nouvelles révélations de la part de Mediapart aussi. Selon le média, un logement à «loyer social préférentiel» est loué par M.de Rugy à proximité de Nantes. À l’appui est fournie sa correspondance avec l’agence immobilière.

Sur Facebook, le ministre a affirmé n’avoir «jamais eu connaissance» de ces informations.

François de Rugy a organisé au minimum une dizaine de dîners luxueux «aux frais de la République» entre 2017 et 2018, lorsque l’actuel ministre était président de l’Assemblée nationale, a affirmé Mediapart dans une enquête publiée le 10 juillet. Interrogé au micro de France Inter, le ministre de la Transition écologique a qualifié l’article de Mediapart de «grotesque» et de «pamphlétaire», affirmant que ces dîners étaient professionnels.

Suite à ces révélations, Édouard Philippe s’est entretenu avec François de Rugy et ce dernier a annoncé qu’il ne voulait laisser «aucun doute» et qu’«il s’engage à rembourser chaque euro contesté» des frais engagés pour des dîners ou pour des travaux dans son logement de fonction, a indiqué Matignon à l’AFP.





Source link

Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
free online course

Tags: , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up