La police fédérale de Belgique pourrait recruter, étant donné le manque de personnel, des personnes possédant un casier judiciaire, selon le commissaire général Marc De Mesmaeker, qui s’apprête à présenter cette initiative au gouvernement.

Le commissaire général Marc De Mesmaeker a déclaré que la police fédérale belge s’apprêtait à embaucher des employés avec un casier judiciaire limité. Évoquant un manque significatif de personnel dans un entretien accordé au magazine flamand Knack, Marc De Mesmaeker a affirmé s’apprêter à présenter cette initiative devant le prochain gouvernement.

«Si nous ne pouvons engager que les hommes et les femmes qui ont eu une vie irréprochable, on ne laisse aucune place à ceux qui auraient commis une erreur de jeunesse», a annoncé Marc De Mesmaeker.

Un total de 3.700 postes sont actuellement vacants au sein de la police belge, pointe l’hebdomadaire. L’assouplissement des conditions d’embauche pourrait ainsi remédier à ce manque.

Le commissaire général a rappelé que les médias avaient parlé précédemment de sept candidats qui avaient «réussi la sélection alors qu’ils avaient un casier judiciaire»: «J’ai scrupuleusement examiné ces sept dossiers et, selon moi, un seul candidat aurait dû recevoir une réponse négative plutôt que positive», a-t-il poursuivi.

«Nous allons donc proposer au prochain gouvernement d’assouplir les règles afin que l’on puisse se porter candidat avec un casier judiciaire limité», a résumé Marc De Mesmaeker.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *