Canada

URL courte

L’accumulation de monoxyde de carbone dans un hôtel situé à Winnipeg, au Canada, a engendré l’intoxication de 46 personnes dont 15 se trouvent dans un état critique, a indiqué le 9 juillet la chaîne de télévision CBC. Le fournisseur de gaz a réfuté une fuite de gaz.

Au moins 46 personnes ont été hospitalisées suite à une intoxication au monoxyde de carbone à l’hôtel Super 8 Motel West de la ville de Winnipeg, a rapporté le 9 juillet la chaîne de télévision canadienne CBC.

Pour l’instant, 15 victimes se trouvent dans un état critique, selon la chaîne. Au moment de l’accident, l’hôtel accueillait 52 personnes. Une dizaine d’ambulances sont arrivées sur place, ainsi que des pompiers.

Le niveau de concentration de monoxyde de carbone dans l’air était 10 fois supérieur à la norme à l’intérieur de l’hôtel, a affirmé le président du service local des pompiers Alex Forrest.

Auparavant, la chaîne CBC avait informé que l’hôtel avait eu une fuite de gaz. Plus tard, la compagnie Manitoba Hydro, fournisseur de gaz, a dénoncé cette information sur son compte Twitter.

«L’incident survenu aujourd’hui dans un hôtel de Winnipeg n’est pas une fuite de gaz. C’était une intoxication au monoxyde de carbone. Le monoxyde de carbone est produit par la combustion incomplète du gaz ou lors d’une ventilation défectueuse des cuisinières à gaz, des chaudières, des générateurs d’air chaud, des barbecues au propane, des chauffe-eaux et des sécheuses à gaz.»

​Actuellement, la conduite de gaz est temporairement arrêtée, alors que la ventilation du bâtiment a commencé.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *