International

URL courte

Un drone lancé par les rebelles yéménites houthis contre l’Arabie saoudite a été intercepté et détruit par la coalition arabe, selon son porte-parole, Turki al-Maliki. Plus tôt, celle-ci avait affirmé avoir déjoué une attaque au canot piégé dirigée contre un navire commercial en mer Rouge.

La coalition dirigée par l’Arabie saoudite a annoncé dans la nuit du 8 au 9 juillet avoir intercepté et détruit un drone lancé contre le royaume par les rebelles houthis du Yémen. Comme l’a précisé le porte-parole de la coalition arabe, le colonel Turki al-Maliki, cité par des médias, le drone n’avait pas encore atteint l’«infrastructure civile».

Fin juin, les rebelles ont affirmé avoir attaqué à l’aide de drones l’aéroport international d’Abha ainsi qu’une centrale électrique située dans la même localité, faisant des victimes, selon les autorités saoudiennes.

Une attaque à l’explosif déjouée

Dans la soirée du 8 juillet, les forces navales de la coalition arabe, dirigée par l’Arabie saoudite, ont pu prévenir une attaque des rebelles yéménites houthis contre un navire commercial dans le sud de la mer Rouge. Comme l’a annoncé le colonel Turki al-Maliki dans une interview à l’Agence de presse saoudienne (SPA), un canot piégé avait été utilisé par les insurgés.

Conflit au Yémen

Le conflit politico-militaire opposant le gouvernement aux rebelles houthis, du mouvement chiite Ansar Allah, se poursuit depuis 2014. Depuis mars 2015, la collation arabe est engagée dans le pays aux côtés du gouvernement.

En décembre 2018, les parties en conflit se sont réunies pour la première fois à la table des négociations. Cette rencontre organisée sous l’égide de l’Onu a permis de conclure une série d’accords.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *