BFM TV va accueillir la saison prochaine Sophia Chikirou, recrutée en tant que chroniqueuse. Proche de La France insoumise, l’ancienne patronne du Média semble finalement prête à côtoyer des journalistes qu’elle avait violemment insultés en novembre.

La rédaction de BFM TV va-t-elle apprécier ce nouveau visage en son sein ? Sophia Chikirou a été recrutée pour devenir chroniqueuse dès la saison prochaine. L’ancienne directrice du Média, proche de La France insoumise, semble finalement accepter de travailler pour une chaîne qu’elle a par le passé violemment critiqué sur les réseaux. Fin novembre, lors de la crise sociale des Gilets jaunes, elle avait été particulièrement acerbe contre les journalistes de BFM TV, pris à partie par les manifestants : «Je ne parviens pas à ressentir de compassion sincère pour ces journalistes. Leur niveau de corruption mentale, leurs mensonges et la désinformation qu’ils nous imposent, sont autant d’éléments qui justifient la colère.»

Le 27 novembre, le rédacteur en chef de BFM TV Olivier Predhomme avait alors trouvé ces propos «affligeants».

Sophia Chikirou avait aussi décrit BFM TV le 3 mai comme une chaîne d’«oligarques» et avait argumenté que «les journalistes payés par [ces] oligarques s’imagin[ai]ent être libres et indépendants».

“Ceux qui ont fait éclater la vérité ce sont par exemple @davduf (David Dufresne) et les vidéos qui circulaient sur les RS. Avant la presse des oligarques qui elle, sur BFM et RMC qui ont le même proprio que Libé.— Sophia Chikirou (@SoChik75) May 3, 2019″

“Non ce n’est pas ça qui est dur : ce qui est dur c’est que des journalistes payés par des oligarques s’imaginent libres et indépendants quand leur journal vit avec l’argent douteux du Gabon et autres sources indignes.— Sophia Chikirou (@SoChik75) May 3, 2019″

Sophia Chikirou se sent-elle plus libre que ses futurs collègues ?

https://francais.rt.com/france/63638-proche-melenchon-sophia-chikirou-rejoint-bfm-tv-corruption-mentale-journalistes





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *