Aller à…
RSS Feed

1 décembre 2020

Les traces d’un cataclysme meurtrier datant de plusieurs siècles trouvées




Une équipe de chercheurs venant de Singapour, d’Indonésie, d’Irlande et du Royaume-Uni ont trouvé des traces d’une catastrophe meurtrière qui avait détruit des villages de l’île indonésienne de Sumatra il y a plus de 600 ans.

Une équipe internationale de chercheurs de Singapour, d’Indonésie, d’Irlande et du Royaume-Uni a publié une étude dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences qui présente de nouvelles preuves d’un tsunami qui a eu lieu il y a environ 600 ans. Selon l’étude, une catastrophe a complètement détruit des villages dans la même partie de l’île de Sumatra que le tsunami meurtrier de 2004.

Les spécialistes ont trouvé des lieux où vivaient des communautés anciennes aux XIe et XIIe siècles. Dans la région examinée, ils ont trouvé 10 villages dont neuf ont été complètement détruits par de gigantesques vagues quand le dixième a été relativement épargné.

Le groupe de chercheurs a fait analyser des objets trouvés dans le village qui n’a pas été complètement détruit grâce à son emplacement sur une colline. Selon les recherches menées, des artefacts trouvés sont d’origines syrienne et chinoise. Les chercheurs ont également trouvé des preuves montrant que des commerçants musulmans s’installaient pour établir de nouvelles communautés là où se trouvaient les anciennes.

Des recherches sur place ont été menées depuis la catastrophe de 2004, quand un tsunami a entraîné la mort de 280.000 personnes et que des millions d’autres sont restées sans-abri. Il y avait des preuves géologiques d’un autre tsunami survenu 600 ans plus tôt mais elles ne montraient pas à quel point la catastrophe anicienne avait été dévastatrice.





Source link

Mots clés: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut