Go to ...
RSS Feed

21 August 2019

En Israël, Raphaël Enthoven crache sur les Gilets jaunes



En France, il la joue “critique du Crif”.

Longtemps rémunéré par Arte (un média contrôlé par son ex-beau-père BHL), Raphaël Enthoven se dit “ravi” en apprenant (à 9’15) que son invité pseudo-subversif François Asselineau (mentor de son fils Aurélien Enthoven) avait voté en 1979 pour la pro-israélienne Simone Veil aux élections européennes…

En Israël, il affiche en 2019 –comme en 2012– son véritable visage : celui d’un sioniste radical et capable, comble de l’infamie, de défendre les services secrets israéliens quand ces derniers obligent des homosexuels palestiniens à devenir des indicateurs de police -sous peine de divulguer aux proches leur orientation sexuelle.

Nulle surprise que les Gilets jaunes, premier mouvement politique en France à exposer conjointement la désinformation médiatique et les réseaux Attali–Rothschild, soit également présenté par Enthoven (dans la droite ligne du Crif) comme la “peste” qui vient.

Nul étonnement, enfin, qu’Enthoven –en sioniste cohérent– devienne enragé quand il évoque (à l’instar de son fils UPR Aurélien) le “venin du complotisme”.



Source link

Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
udemy course download free

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up