Go to ...
RSS Feed

25 May 2020

Désir de vivre: ce garçon irakien perd une jambe, mais pas l’espoir ni l’amour du foot




Société

URL courte

Ayant perdu une jambe en marchant sur une mine, cet Irakien de 13 ans ne perd pas la volonté de vivre et de jouer au football. Son histoire a attiré l’attention grâce à une photo qui a remporté un concours organisé par l’agence Rossiya Segodnya. Samedi, l’ado est arrivé à Moscou pour assister à un match et être examiné par des médecins russes.

Un ado sans jambe jouant au foot avec d’autres enfants — héros de la photo «Le désir de vivre», cliché qui a été primé en 2018 dans la catégorie «Sport» du concours Andreï Stenine, l’Irakien de 13 ans Qassim Alqadime ne perd pas espoir. Malgré une jambe perdue il y a quelques années, cet enfant originaire de la ville de Kerbala a pu trouver les forces et malgré son handicap continuer à jouer au foot comme tant d’autres garçons de son âge. Qui plus est, il n’a pas été privé de rêve et voudrait un jour devenir joueur professionnel.


©
Sputnik . Stringer

The Desire for Life par le photographe irakien Taisir Mahdi

«Jouer avec des béquilles, c’est très facile. Dès que la jambe a cicatrisé, j’ai continué à jouer avec mes amis. J’ai vu des garçons jouer et je me suis dit que je jouerais vaille que vaille. […] Le football pour moi est plus qu’un simple jeu. Je voudrais devenir joueur professionnel. Comme Messi, mon footballeur préféré», explique dans un entretien à Sputnik Qassim, en visite en Russie.


©
Photo. Tayseer Mahdi

Qassim Alqadime lors de son arrivée à Moscou

La photo qui a bouleversé son sort

L’histoire de Qassem a en attiré l’attention après que sa photo, réalisé par son compatriote Tayseer Mahdi, a remporté l’année dernière le concours photographique organisé par l’agence Rossiya Segodnia.

Comme le témoigne le photographe, ce cliché n’était point un hasard.

«J’ai pris beaucoup de photos dans ce quartier pauvre. C’est un quartier très pauvre, croyez-moi. Des enfants y jouent toujours. Ils n’étudient pas, ne vont pas à l’école, mais jouent du matin au soir. Et un jour j’ai vu Qassim», témoigne-t-il à Sputnik, ajoutant qu’alors il a réalisé une centaine de clichés du jeune et a réussi à capter un moment particulièrement vibrant.


©
Sputnik . Ramil Sitdikov

Qassim Alqadime au stade Spartak

Lorsque les lauréats du concours ont été désignés, ce cliché a attiré l’attention de la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, qui a proposé au photographe d’inviter le garçon à Moscou.

Un invité spécial

Et voilà que ce samedi Qassim est arrivé dans la capitale russe où dès le lendemain il a assisté à un match de foot opposant les clubs Spartak et Ufa sur le stade de Spartak et a même eu l’occasion d’entamer le jeu en faisant le premier coup de pied sur balle tout en s’appuyant sur ses béquilles.

Mais le but de sa visite ne se résume point à cela. Organisée par plusieurs parties, elle vise à faire sera observer le garçon par des meilleurs médecins russes qui essayeront de lui rendre la liberté du mouvement à l’aide d’une prothèse spéciale.


©
Sputnik . Evgueny Biyatov

Qassim Alqadime et le photographe Tayseer Mahdi





Source link

Download Premium WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Download Premium WordPress Themes Free
free download udemy paid course

Tags: , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up