Go to ...
RSS Feed

20 October 2019

Crise vénézuélienne: l’option militaire sur la table pour les États-Unis malgré les missiles russes | Brèves



Les systèmes antiaériens russes en service dans les Forces armées vénézuéliennes ne constitueront pas un obstacle pour les États-Unis en cas d’opération militaire contre le Président Maduro si besoin est, a déclaré Mike Pompeo dans un entretien à la CNN.

Le secrétaire d’État des États-Unis, Mike Pompeo, a répondu dans une interview à CNN à la question de savoir si les systèmes antiaériens russes en service dans l’armée vénézuélienne pouvaient empêcher les États-Unis d’y mener une opération militaire.

«Le Président a très clairement indiqué que toutes les options sont sur la table. Cela comprend certainement une option militaire», a déclaré le secrétaire d’État américain interrogé par un journaliste de CNN.

Et de poursuivre:

«Je pense que personne ne devrait être dupe et que si le Président prend cette décision, s’il choisit une option militaire, l’armée américaine aura la capacité de l’exécuter de manière à obtenir le résultat souhaité.»

Le 30 avril Juan Guaido, est intervenu devant ses partisans rassemblés à l’extérieur de la base aérienne de La Carlota, annonçant le début de la «fin définitive de l’usurpation» et appelant à rejoindre les manifestants dans leur lutte contre le gouvernement en place.

Pour le 1er mai, le «Président par intérim», reconnu par une cinquantaine de pays dont les États-Unis, avait promis d’organiser «la plus grande marche de l’histoire vénézuélienne». Le pouvoir a lui aussi appelé à manifester le 1er mai dans le centre de Caracas pour le traditionnel défilé de la fête du Travail.

Les protestations se poursuivent depuis plusieurs mois au Venezuela, confronté à une grave crise économique assortie de tensions politiques.

Air France et d’autres compagnies ont refusé de desservir Caracas

Alors qu’Air France a rappelé un vol Paris-Caracas mardi 30 avril, les compagnies aériennes espagnoles Air Europa et Iberia ont annulé leurs vols à destination de Caracas pour les prochains jours.

Sur fond de tensions au Venezuela, plusieurs compagnies aériennes ont pris la décision de ne pas desservir Caracas.

Ainsi, Air France a annoncé mardi 30 avril avoir décidé de faire revenir à Paris un avion parti pour Caracas, «en raison des événements au Venezuela».

Air Europa et Iberia ont annulé les vols à destination de la capitale vénézuélienne, prévus pour le 1er mai.

«Après analyse de la situation, il a été décidé de faire revenir à Paris-Charles de Gaulle le vol AF368», a déclaré un porte-parole du groupe, cité dans un message à l’AFP.

Air France a dit notamment regretter «les désagréments liés à la situation» et souligne que «tous les clients seront pris en charge par le personnel commercial de la compagnie à leur arrivée» à Paris-Charles de Gaulle.

Qui plus est, le transporteur aérien «suit la situation en temps réel et informera ses clients de toute évolution de son programme de vol».

En outre, Air Europa a indiqué que les vols du 2 au 10 mai pourraient également être annulés. La compagnie aérienne a proposé aux passagers d’échanger leurs billets pour des vols à destination de Bogota (Colombie), Guayaquil (Équateur) ou Quito (Équateur), de choisir d’autres dates pour le départ ou de rembourser le prix des billets.

Tandis qu’Iberia a annulé un vol prévu pour le 1er mai, une source de la compagnie aérienne a annoncé à Europa Press que le vol du 4 mai à destination de Caracas était également remis en question.

Mardi 30 avril, Juan Guaido est intervenu devant ses partisans rassemblés à l’extérieur d’une base militaire, annonçant le début de la «fin définitive de l’usurpation» et appelant à rejoindre les manifestants dans leur lutte contre le gouvernement en place.

Pour le 1er mai, le «Président par intérim», reconnu par une cinquantaine de pays dont les États-Unis, avait promis d’organiser «la plus grande marche de l’histoire vénézuélienne». Le pouvoir a lui aussi appelé à manifester le 1er mai dans le centre de Caracas pour le traditionnel défilé de la fête du Travail.

Les protestations se poursuivent depuis plusieurs mois au Venezuela, confronté à une grave crise économique assortie de tensions politiques.

https://fr.sputniknews.com/international/201905011040943700-crise-venezuelienne-option-militaire-etats-unis-malgre-missiles-russes/
https://fr.sputniknews.com/france/201905011040943449-air-france-compagnies-aeriennes-refusent-desservir-caracas-venezuela/



Source link

Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
free download udemy course

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up