Juan Branco - Sur le satanisme, la franc-maçonnerie, Attali...
Comment est-ce qu’un jeune homme normal, qui a tout exposé de sa vie, se retrouve soudain accusé de toutes les vilénies, du satanisme à la franc-maçonnerie en passant par la pédocriminalité ? Tandis que l’élite m’accusait d’être d’extrême-droite, fasciste, homophobe, antisémite, à la solde des russes, imposteur, les soraliens et quelques autres ont pris le parti exactement inverse: millionnaire, sioniste, sataniste, pédocriminel, franc-maçon, etc. La réalité est que l’un et l’autre se tiennent et sont leurs idiots utiles respectifs. Crépuscule ne fait que le démontrer, et dès lors, de les irriter. Du tableau de Goya à ma supposée filiation (inventée) avec Attali, une vague d’attaques venant de l’extrême droite est montée pour tenter d’abattre quelqu’un qui se battait, à armes sèches, contre le pouvoir existant. Contrairement à eux, qui s’installaient dans l’existant et faisaient leur nourriture des fantasmes qu’ils faisaient naître entre eux. Explications, simples, sur chacun des faits argués.


Alter Info
l’Information Alternative



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *