Absolument pas. Je trouve ça déplorable que la police tire ainsi sur des jeunes (réfugiés ou pas). C’est l’ironie de la situation qui est d’autant plus dramatique. Ce jeune était venu trouver la paix en France et il a trouvé la guerre et le handicap à vie.

Bien d’autres personnes qui n’étaient pas des manifestants ont été visées comme ce jeune de 15 ans à Strasbourg qui a pris un tir de LBD en plein visage alors qu’il allait faire les soldes:

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/strasbourg-quelques-centimetres-pres-mon-fils-mourrait-pere-ado-blesse-denonce-usage-lbd-1607317.html

Une jeune qui allait à la bibliothèque a pris un tir dans les côtes et un autre dans la jambe à Toulouse la semaine dernière:

Et la liste est longue…

Pourtant, voilà la réponse qu’a faite la France à l’ONU concernant son rapport sur les violences policières lors des manifs des GJ:

« À aucun moment le LBD n’est utilisé à l’encontre de manifestants, même véhéments, si ces derniers ne commettent pas de violences physiques, notamment dirigées contre les forces de l’ordre, ou de graves dégradations. Mais alors il ne s’agit plus de manifestants, mais de participants à un attroupement violent et illégal. »

Ils prennent vraiment les gens pour des cons.

Supprimer



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *