Le référendum d’initiative citoyenne (RIC), l’une des principales revendications des Gilets jaunes, n’a pas été retenu par Emmanuel Macron, qui préfère la démocratie représentative. En outre, le Président a rejeté le décompte du vote blanc et le vote obligatoire.

Emmanuel Macron a rejeté le référendum d’initiative citoyenne (RIC), le vote blanc et le vote obligatoire. En même temps, il a retenu d’autres options, qui feront l’objet d’une réforme constitutionnelle censée être soumise au Parlement d’ici à l’été.

«Sur le plan démocratique, les citoyens veulent être mieux représentés, participer davantage», a-t-il déclaré.

Le Président souhaite ainsi, résume Reuters, faciliter le recours au référendum d’initiative partagée, réduire le nombre de parlementaires et limiter le nombre de mandats dans le temps, mais aussi transformer le Conseil économique, social et environnemental en Conseil de la participation citoyenne avec des citoyens tirés au sort.

Ce 25 avril, Emmanuel Macron annonce les mesures qui seront adoptées à l’issue de deux mois de Grand débat national et appelées à apporter une solution à la crise des Gilets jaunes que connaît le pays depuis novembre 2018.

https://fr.sputniknews.com/france/201904251040885118-macron-ric-gilets-jaunes-rejet/



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *