Aller à…
RSS Feed

2 décembre 2020

L’industrie européenne en chute — Les Maîtres du Monde — Sott.net



usine

« L’industrie européenne en souffrance » pour la Tribune.

« Les entreprises industrielles ont connu en mars leur plus mauvais mois depuis près de six ans et les indicateurs avancés ne signalent pas d’amélioration à venir.

L’indice PMI IHS Markit des directeurs d’achats dans l’industrie a subi sa huitième contraction d’affilée, ressortant à 47,5 en mars contre 47,6 en estimation flash et 49,3 en février, au plus bas depuis avril 2013.

Les entreprises industrielles ont connu en mars leur plus mauvais mois depuis près de six ans et les indicateurs avancés ne signalent pas d’amélioration à venir. L’indice PMI IHS Markit des directeurs d’achats dans l’industrie a subi sa huitième contraction d’affilée, ressortant à 47,5 en mars contre 47,6 en estimation flash et 49,3 en février, au plus bas depuis avril 2013 ».

La croissance de l’industrie manufacturière dans la zone euro a enregistré sa plus forte contraction depuis plus de six ans au mois de mars. Les industries allemande et italienne sont marquées par un fort ralentissement d’après les dernières enquêtes du cabinet Markit .

Le ralentissement de l’industrie européenne a des causes complexes, mais l’une d’elles, est évidemment l’euro, monnaie allemande, qui au bout de son processus de destruction des industries des pays les moins performants, casse la croissance économique de l’ensemble de la zone euro.

En clair, l’industrie allemande est dans un premier temps la grande gagnante et rafle la mise.

Puis comme elle n’a plus de client car il n’y a plus d’acheteur, l’industrie allemande finira par péricliter sur son marché européen historique et se fait tailler des croupières par la Chine qui termine de la rattrapper avec un marché captif 4 fois plus gros…

This the End pour l’industrie allemande qui va devoir se réinventer à commencer par un protectionnisme européen, qui n’est pas gagné…

Source La Tribune.fr ici





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut