Go to ...
RSS Feed

23 May 2019

Castaner : un ministre sexe, alcool, et soirée folle ?



Rédigé par notre équipe le 15 mars 2019.

La Macronie nous réserve encore quelques surprises. Alors si le mystère Benalla-Macron n’a pas été encore percé, le ministre de l’Intérieur se charge de nous divertir en prenant du bon temps. Petit Cerbère de son Emmanuel de président, Castaner est un homme sous pression qui doit maintenir la cohésion au sein des forces armées pour être certain de mater la révolte populaire qui gronde. Une tâche visiblement trop grande pour celui qui a pourtant « fricoté avec le grand banditisme » (dixit Libération). Alors, le samedi soir, Castaner se fait une petite virée en boîte abondamment agrémentée de vodka et de danses langoureuses avec une jeune femme…

Tout le monde l’a déjà compris, Christophe Castaner n’est pas à la hauteur de sa fonction. Le remplaçant de « Gégé » Colomb ne réussit rien sauf à protéger tant que mal son « patron » d’un scandale d’Etat qui n’a pas fini de faire trembler tout l’édifice macronien. Incapable de maintenir l’ordre dans les rues de France, le samedi, alors qu’ils ne sont plus qu’une poignée à « défier » le pouvoir selon les chiffres et discours tenus place Beauvau, Castaner ne tient la police que par un fil. L’homme vit sous pression et pour oublier toutes les contre-vérités assénées et coups de chaud vécus, il semblerait que notre ministre ait une appétence pour la fête.

Une respectabilité de façade ?

La France avait découvert avec sidération le Palais de l’Elysée transformé en club LGBT avec un couple présidentiel aux anges. Les Français ont aujourd’hui le droit à un ministre de l’Intérieur bien éméché qui se donne en spectacle dans une boîte de nuit parisienne. Une scène incroyable qui s’inscrit en plus dans un contexte fort particulier. Les gilets jaunes tentent d’exprimer leur souffrance pacifiquement chaque samedi sans y laisser un œil ou une main et le « premier flic de France » ne trouve rien de mieux à faire que de donner libre cours à ses envies nocturnes. Des envies où la morale est laissée loin derrière…

En effet, non content de salir sa fonction de ministre en jouant à l’ado attardé, Castaner se donne en spectacle en train de prendre shots de vodka sur shots de vodka quand il n’est pas en train d’enlacer et d’embrasser une jeune femme. Une femme de vingt-cinq ans, soit le nombre d’années de mariage d’un ministre qui a oublié d’enlever son alliance pour aller flirter avec la jeunesse…. Un ministre qui a été victime de son amour de la vodka puisqu’il a aussi oublié que des dizaines de téléphones le prenaient en photo et le filmaient dans des positions indignes d’un ministre et d’un père de famille. Que doivent se dire ses deux filles de 16 et 19 ans en voyant leur père embrasser une jeune femme de 25 ans ?

Heureusement, leur père a réponse à tout. « Etre ministre de l’Intérieur, c’est l’être sept jours sur 24 heures sur 24. Mais cela ne m’empêche pas de répondre à une invitation à un anniversaire dans un restaurant, et de pouvoir m’y rendre librement (…) Le reste relève de la vie privée. Parce que ce qui compte, c’est la capacité du ministre à être dans la totalité de l’exercice de ses fonctions ». Un ministre dispo à tout et en premier lieu au plaisir charnel avec une jeune inconnue. Ou peut-être que les deux tourtereaux du dance floor se connaissaient déjà, mais ceci relève de la vie privée comme l’assure Castaner. Quand sa femme lui demandera des comptes, il lui répondra peut-être que sa vie personnelle ne la regarde pas non plus. Quoiqu’il en soit, vivement demain, c’est samedi et Castaner risque de terminer sa journée en boîte de nuit !





Source link

Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
online free course

Tags: , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up