Go to ...
RSS Feed

23 April 2019

Laetitia Casta explique pourquoi elle soutient les Gilets jaunes




Laetitia Casta a évoqué pour le magazine Grazia des souvenirs très personnels pour expliquer la sympathie qu’elle voue aux Gilets jaunes, associant ce soutien à ses origines modestes et rappelant qu’elle avait «pris parti dès le début du mouvement».

Celle qui a prêté ses traits à Marianne a apporté une nouvelle fois son ferme soutien au mouvement des Gilets jaunes, notamment aux femmes qui tiennent les ronds-points «quand il faut s’occuper des enfants, gagner un salaire».

Avec cette prise de position déclarée au magazine Grazia, Laetitia Casta va à l’encontre de nombreux représentants du show business, qui appellent les Gilets jaunes à cesser leur mobilisation dans le meilleur des cas ou qui déclarent ouvertement, comme le comédien François Berléand, que les manifestants le «font ch**r».

L’actrice a clairement pris position en faveur des Gilets jaunes et a salué les succès remportés par les manifestants.

«Les Gilets jaunes ont obtenu des avancées qui n’avaient jamais été obtenues. Je vois les femmes qui continuent à tenir les ronds-points quand il faut s’occuper des enfants, gagner un salaire. Mais elles tiennent parce qu’une femme sait à l’euro près ce que ça représente, le coût de la vie. Leur vision est concrète», a-t-elle souligné.

Elle a pris le soin d’expliquer sa position.

« Je m’attache aux gens qui ont un parcours d’outsiders. J’ai pris parti dès le début du mouvement pour les Gilets jaunes.»

Il semble qu’elle n’ait pas été étonnée que beaucoup se soient demandés «pourquoi, avec le train de vie d’une actrice, d’une mannequin», elle avait choisi cette position.

«Je me suis simplement souvenue d’où je venais, a-t-elle précisé, rappelant son enfance. Des huissiers à la fenêtre de la maison de mes parents. Je me souviens de quelques Noël où ils ne savaient pas s’ils pourraient nous offrir des cadeaux.»

D’ailleurs, l’actrice avait affirmé à Libération dès le 25 décembre dernier:

«Les Gilets jaunes, c’est ce qu’on est nous […]. J’ai vu mes parents galérer. Je suis fière de ce qu’ils ont fait et de la façon dont ils nous ont éduqués, mais ce n’était pas facile tous les jours. Parfois, ma mère me demandait de casser ma tirelire pour aller chercher du pain.»





Source link

Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
free download udemy paid course

Tags: , , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up