Aller à…
RSS Feed

25 février 2021

Une anomalie trouvée en Égypte pourrait être la tombe d’Alexandre le Grand




Alors que la tombe d’Alexandre le Grand reste introuvable depuis des siècles, une équipe d’archéologues annonce être au seuil d’une grande découverte: une anomalie détectée sous terre, ainsi que plusieurs artefacts retrouvés, pourraient indiquer le véritable emplacement de la tombe d’un des personnages les plus célèbres de l’Antiquité.

Lors de fouilles dans l’ancienne ville égyptienne d’Alexandrie, les archéologues ont découvert plusieurs artefacts qui pourraient indiquer le véritable emplacement de la tombe d’Alexandre le Grand. De plus, le sol, passé au scanner, a également dévoilé plusieurs anomalies sous la surface de la ville. L’une d’entre elles pourrait être sa tombe, écrit le National Geographic.

La tombe du grand chef militaire est recherchée depuis des siècles. Au cours des 14 dernières années, l’archéologue Calliope Limneos-Papakosta et son équipe ont fouillé le quartier royal des Ptolémée à Alexandrie, celui-ci ayant été enseveli à une profondeur d’environ 11 mètres à la suite d’anciens tremblements de terre. Cette fois, la chef de l’expédition est persuadée de se trouver au seuil de la résolution du mystère.

Afin de découvrir la tombe, l’équipe de Mme Limneos-Papakosta utilise à la fois des sources anciennes, comme des cartes et des documents, ainsi que des technologies modernes. Par exemple, un scan informatique du sol a dévoilé 14 anomalies sous la surface d’Alexandrie. L’une pourrait être la tombe du conquérant.

L’une des trouvailles les plus récentes de ces chercheurs est une sculpture de l’époque hellénistique, laquelle s’étend de la mort d’Alexandre le Grand [323 av. J.-C, ndlr] jusqu’à l’année 30 av. J.-C. Ils supposent qu’elle pourrait le représenter.

Pour la première fois, les archéologues ont mis à jour les premiers vestiges d’Alexandrie.

Alexandre le Grand est mort en 323 av. J.-C à l’âge de 32 ans. Il a d’abord été enterré à Memphis avant que ses cendres ne soient transportées à Alexandrie, où sa tombe était vénérée comme le temple de Dieu.





Source link

Mots clés: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut