Aller à…
RSS Feed

7 mars 2021

François Asselineau appelle à la mobilisation contre la censure du service public audiovisuel



François Asselineau rappelle, au nom de l’UPR, la saisine le 21 janvier 2019 par courrier de la présidente du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), Delphine Ernotte. Il rappelle les motivations (violation de la loi, invisibilisation médiatique délibérée de l’UPR) et les modalités de cette saisine. Les sollicitations de l’UPR sont restées lettre morte, malgré l’urgence due au fait de la campagne électorale qui s’annonce. A l’inverse, il rappelle que le Président de la République se sert de son « Grand débat national » pour faire indirectement son autopromotion, aux frais du contribuable, en toute illégalité et inconstitutionnalité.

François Asselineau annonce mettre en ligne une copie de la lettre adressée à la présidente du CSA. Il rappelle les règles de couverture médiatique auxquelles ont droit les partis politiques, et que l’UPR les remplit toutes. Dans le cadre de cette censure, il énonce toutes les fois où l’UPR aurait dû avoir droit à un temps de parole significatif sur des chaînes de télévision et de radio publiques durant les 22 mois ayant suivis son dernier passage sur celles-ci, en avril 2017, lors de l’élection présidentielle. Il annonce également que les médias français ont reçus expressément pour ordre de museler l’UPR.

Il propose à tous les volontaires qui le souhaitent d’envoyer ce courrier aux principaux responsables de partis politiques français. Il demande à ces-derniers, le cas échéant, de faire une déclaration publique de soutien, pour exiger une couverture médiatique de l’UPR conforme à la loi. Seront également saisis par l’UPR Reporters sans Frontières, l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), et des ambassades étrangères en France. Enfin, il propose à qui veut bien l’entendre d’écrire personnellement au CSA, au Comité d’éthique de France Télévisions, et aux chaînes de télévision et de radio publiques de manière générale. Des manifestations publiques organisées par l’UPR sont envisagées devant le siège de France Télévisions si ces mesures devaient s’avérer sans issue positive.

François Asselineau Je ne transige pas avec l’indépendance nationale ! POLONY TV 28.11.2017 :



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut