Aller à…
RSS Feed

29 octobre 2020

Mediapart dissimule le rôle d’Israël



Lundi 11 février, Mediapart braqua le projecteur sur les “millions russes” de Benalla : vous pouvez compter sur le site surencensé d’Edwy Plenel et Fabrice Arfi (deux compagnons de route de la mouvance sioniste) pour continuer de passer parallèlement sous silence l’abondance et l’origine exacte des shekels venus d’Israël qui sont d’ores et déjà attestés dans l’affaire.

C’est l’angle mort, occulté, tabou de l’affaire Benalla : son volet israélien.

Et nulle surprise que les deux enquêteurs-bateleurs “embedded” avec la police (Arfi est le fils d’un ex-membre de la brigade financière, Plenel copine avec les cadors de l’Intérieur depuis 1982) puissent arpenter le tapis rouge que leur déroule régulièrement un certain Patrick Cohen, sinistre désinformateur sioniste –notamment sur la question du 11-Septembre.

Flashback, avant d’aller plus loin, sur les zones d’ombre -minutieusement exposées par Panamza depuis l’été dernier- de l’affaire Benalla :

Benalla insouciant ? Son patron bosse pour Netanyahou (22.01.19)

Benalla collabore avec des agents du Mossad (21.01.19)

Gangster d’Israël, le patron de Benalla est lié aux services secrets (28.12.18)

Benalla : son rendez-vous avec un milliardaire israélien (03.10.18)

Benalla : son coach est un franc-maçon lié au Crif (27.09.18)

​Benalla : son attaché de presse est lié au Mossad (19.09.18)

Benalla : son coffre-fort, sa compagne et son bébé ont disparu (24.08.18)

Affaire Benalla : le « fichage politique » est supervisé par une proche de Macron (10.08.18)

Benalla, messager de Macron auprès du Crif (03.08.18)

Benalla a été recruté par un ex-agent secret pro-israélien (02.08.18)

Benalla dissimule aux policiers les coordonnées de sa mystérieuse compagne (02.08.18)

Quand Benalla frimait sur Tinder (02.08.18)

Benalla franc-maçon : la photo censurée (02.08.18)

Affaire Benalla : le mensonge du ministre de l’Intérieur (23.07.18)

Pistonné par l’israélomane Valls, Benalla pratique le sport favori des extrémistes juifs (22.07.18)

Police/islam/sionisme : Benalla fréquentait les clans Chalghoumi et Achoui (21.07.18)

Affaire Benalla : son co-équipier de l’Élysée avait espionné Mélenchon (19.07.18)

Le 31 décembre, le site Mediapart s’était vanté d’avoir obtenu la veille un “entretien” de Benalla accordé à Arfi (l’homme qui rejoigna la désinformatrice sioniste Caroline Fourest pour nier ensemble la présence –pourtant reconnue par le FBI– d’agents secrets israéliens dans l’observation réjouie des attentats du 11-Septembre)

Un élément-clé est occulté par Mediapart et sera ensuite littéralement dissimulé par l’AFP qui en a eu pourtant connaissance : l’identité de l’intermédiaire qui a permis cet entretien-éclair au téléphone.

Surprise, surprise : le bon samaritain, qui s’avère être un “ami” d’Arfi selon le terme employé par Benalla lui-même, est un collaborateur officieux du gouvernement israélien d’extrême droite de Benyamin Netanyahou.

Son nom ?…

L’intégralité de cet article est réservée aux abonnés
http://www.panamza.com/page-de-compte/niveaux-dadhesion/



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut