Aller à…
RSS Feed

21 octobre 2020

Les Palestiniens ont clos leurs réunions à Moscou sans aucun communiqué commun | Brèves



Le chef du mouvement “Hamas”, Hossam Badran, membre de la délégation aux réunions des factions à Moscou a déclaré mercredi sur Twitter que les réunions n’avaient pas et ne feraient l’objet d’aucun communiqué commu, et qu’il y avait des différences politiques entre les factions et que cela n’était pas nouveau.

“Il y a un accord pour rejeter l’accord du siècle et toutes les conspirations qui cherchent à liquider la cause palestinienne”, a déclaré Badran à l’issue de la conférence finale organisée par Moscou, qui réunit les factions palestiniennes.

Il a souligné que les positions politiques du Hamas sont fermes et conformes à la position générale de notre peuple palestinien, et à la base de l’adhésion aux constantes nationales, principalement la libération et l’autodétermination.

De son côté, Moussa Abou Marzouk, un membre du bureau politique du mouvement du Hamas, a confirmé que toutes les factions palestiniennes avaient convenu lors de la réunion de Moscou de s’opposer au plan américain pour la paix au Moyen-Orient, appelé “accord du siècle”.

“Nous avons tous convenu de faire face au plan américain pour la paix au Moyen-Orient, appelé “accord du siècle”, a déclaré Abou Marzouk lors d’une conférence de presse à Moscou.

“Aujourd’hui, la conférence en Pologne fait également partie de ce prétendu “accord du siècle”, car elle veut transformer l’hostilité entre les Arabes et Israël, à une envers les Arabes et les autres partis”, a ajouté Abou Marzouk.

Pour sa part, Azzam al-Ahmad, un membre du Comité central du mouvement de Fatah, s’est excusé auprès de Moscou pour ne pas être parvenu à un accord.

“Nous nous excusons auprès de vous. Nous n’avons pas été en mesure d’apprécier cette amitié”, a-t-il déclaré, en dépit de ce qu’il a déclaré qu’il y avait des copies d’un communiqué conjoint ou d’un communiqué antérieur.

“Ce que nous avons atteint aujourd’hui est similaire à celui de 2011 et 2017, mais nous avons plus que jamais besoin de contrer les projets américains. Nous voulons extraire le papier de division des mains des Américains et de ceux qui les soutiennent sur la scène palestinienne”, a-t-il poursuivi.

“Nous n’acceptons pas de représentant légitime, à l’exception de l’OLP, et personne ne changera ce fait. L’OLP est le gouvernement de la Palestine”, a-t-il assuré.

Azzam al-Ahmad a souligné que “malgré toutes nos différences avec l’Iran, nous n’acceptons pas d’être utilisés contre ce pays. L’occupation israélienne est notre ennemi et à l’origine de toutes les crises dans la région”.

Le chef du mouvement du Jihad islamique, Mohammed al-Hindi, a appelé à l’activation et au développement de l’OLP pour que le Hamas et le Jihad islamique puissent la rejoindre, conformément aux accords précédents.

Lors de la conférence, al-Hindi a souligné l’importance d’un dialogue national approfondi en Égypte afin de convenir d’une stratégie nationale visant à renforcer la ténacité du peuple palestinien et à lutter contre les complots et à protéger notre peuple.

“Israël traite sauvagement le peuple palestinien, armé de la position américaine qui est identique à la vision de l’extrême droite sioniste, et par conséquent confisque donc la terre et poursuit la colonisation, annule la solution des deux États et assiège continuellement Gaza”, a dénoncé le leader du Jihad islamique, appelant à la restauration de l’unité nationale et à l’instauration d’une référence nationale.

Enfin, al-Hindi a insisté sur “la nécessité de s’attaquer aux complots, de déjouer les conspirations, les projets de normalisation et d’adhérer à notre droit de résister à l’agression persistante israélienne par tous les moyens disponibles”.

https://french.palinfo.com/51351
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut