Go to ...
RSS Feed

22 February 2019

Assange, la ville de Genève dit oui. LHK – Les moutons enragés



J’attendais avec impatience la décision de Genève, à propos de Julian Assange sur la motion déposée par Eric Bertinat, mon amie Liliane vient de me donner la réponse. Bonne nouvelle ! Genève à dit OUI ! Ne crions pas victoire trop tôt, il y a loin de la coupe aux lèvres et, il va falloir mettre en application la sauvegarde de la vie et de l’intégrité corporelle de M. Julian Assange. Ça ne sera pas simple mais, cette sacro-sainte démocratie dont tout le monde se prévaut et que personne ne respecte, doit avoir un sens pour les défenseurs des droits et libertés que nous sommes . Bravo à Mr Bertinat et, à la Suisse en espérant qu’elle soit à la hauteur. Partagez ! Volti

******

Liliane Held Khawam

La ville de Genève dit OUI à Julian Assange.

La motion de Eric Bertinat, déposée en
urgence: « Sauvegarde de la vie et de l’intégrité corporelle de M.
Julian Assange : la Suisse doit s’engager, il y a urgence ! », a été
acceptée.

Vous trouverez ci-dessous le message du
président du Conseil municipal, et porteur de la motion. (Dès que les
détails du vote seront disponibles, je ferai une mise à jour).

La prochaine étape sera l’envoi d’une lettre au Conseil fédéral dans laquelle, il lui sera demandé:

» de concrétiser sa politique de protection des défenseurs des droits de l’homme en offrant ses bons offices et en entreprenant toutes les démarches nécessaires à la sauvegarde de la vie et de l’intégrité corporelle de M. Julian Assange » https://lilianeheldkhawam.com/2019/02/04/assange-geneve-doit-se-mobiliser-par-eric-bertinat-president-du-conseil-municipal-de-la-ville-de-geneve/

Il ne suffit plus de parler de droits et de libertés. Il est temps de
montrer la bonne volonté et la cohérence en concrétisant des mots, qui
seraient autrement vides de sens.

Il est probablement temps aussi pour les fans de Assange de
constituer, sur sol suisse, un collectif de citoyens qui soutiendra à
l’avenir le vote de Genève et veillera à ce que les droits de Julian
Assange, en temps qu’être humain, soient respectés.

Nous suivrons ce dossier si important pour l’avenir de nos démocraties et pour l’avenir de notre liberté d’expression.

Liliane Held-Khawam (Lisez son livre DÉPOSSESSION)

Julian Assange, la Ville de Genève et Berne.

Hier soir, lors de la séance du Conseil municipal, le Délibératif a accepté ma résolution pour que la Suisse offre ses bons offices et entreprenne toutes les démarches nécessaires à la sauvegarde de la vie et de l’intégrité de M. Julian Assange. De manière regrettable, le débat a tourné à un affrontement gauche-droite, certains se permettant même de juger coupable Julian Assange.
Mon propos n’était ni de condamner, ni d’absoudre M. Assange. Pas plus qu’il n’était d’ouvrir un débat sur les donneurs d’alerte (mon collègue Thomas Bläsi l’a fait en 2017).
Au plus, il était de donner suite à l’interpellation du conseiller national Jean-Luc Addor, qui avait demandé au Conseil fédéral en 2016 si M. Assange rentrait dans le cadre des personnes susceptibles d’être protégée par la Suisse. La réponse, embarrassée, était non.
Ma résolution acceptée, le Conseil administratif adressera un courrier au Conseil fédéral pour lui faire part de la décision du délibératif de la Ville de Genève qui abrite de multiples organisations internationales. Un signal de faible amplitude que je souhaite voir se propager bien au-delà de notre commune. A Berne, principalement. Soutenu par la gauche et une partie discrète de la droite, j’espère que le Conseil national portera à son tour ma proposition et que la Suisse aura le courage d’assurer ses bons offices à M. Assange.
Eric Bertinat

Merci à Mr Éric Bertinat.



Source link

Free Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
free online course

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up